Un site pour tous les amateurs de manga, de jeux vidéos et de RP, sans exception. Venez jouer, vous amuser, et parler de tout ce qui vous plaît. Et surtout, venez expérimenter notre Infinity RP, Le Tournoi Dimensionnel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire Keito Nakashima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allundar
Nouveau membre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Histoire Keito Nakashima   Lun 2 Avr - 18:02

Chapitre I:
La maison abandonnée


Clic, Clic, Clic… Clics incessants que Keito produisait à longueur de journée. Aujourd’hui n’y échappait pas, le jeune homme devant son PC ne faisait que cliquer par ci, cliquer par là. Il avait surement atteint le record hallucinant de dix cliques/seconde. Que ce soit sur la souris ou sur les touches de son clavier, il ne cessait jamais. Il était sur internet depuis déjà plus de sept heures et n’avait encore pas bougé de son siège. Puis il s’arrêta brusquement, et étendit tout ses membres dans un soupir à faire pâlir un ogre. Le casque sur les oreilles et le micro non loin de la bouche, il dit :

« -Bien jouer Wiggle, ton Heal était parfaitement timée.

-De rien Allundar, tu étais pas mal non plus à ton poste. On en a fait qu’une bouchée de ce boss, répondit l’autre.

-Merci bien. Bon moi j’y vais, je vais être en retard sinon. Plus !! » Finit par dire Keito.

Le jeune homme se leva pour la première fois depuis le commencement du week-end, et sortit de sa chambre. Dévalant les escaliers à toute allure, il faillit renverser sa pauvre mère qui lui dit de faire plus attention quand il courrait comme ça dans la maison. Au rez-de-chaussée, ce fut son père qui l’interpella pour lui dire de ne pas courir partout. Keito se rapprochait alors de la cuisine ou il comptait grignoter un petit quelque chose avant de partir retrouver ses amis. Mais il se heurta en pleine course contre un mur invisible. C’était un champ de force que son grand père avait fait en entendant son fils et sa belle-fille crier contre le garçon. Celui-ci n’était pas loin, caché dans la cuisine, il dévoila son visage à keito, un visage malicieux arborant un sourire sadique.

« -Alors avorton ! dit le grand-père au jeune homme qui était maintenant sonné par terre dans l’entrée de la cuisine. Tu cours et tu en oublies de faire attention. Baisser sa garde c’est donner le champ libre à toutes les mésaventures possibles. Qu’aurais-tu fait si ça avait été le vieux voisin Isho qui t’avait tendu un piège ? ahah ! »

Il faut savoir une chose sur le grand-père de Keito, cet homme avait toujours voué et vouait toujours une profonde amertume contre Isho, un homme pas plus âgé que lui, qui avait toujours habité en face. Cette querelle lui montait depuis maintenant quelques années au cerveau, et il faisait maintenant tout pour plonger toute sa famille avec lui dans une guerre de voisinage puéril et sans aucun intérêt. Keito qui c’était remis du choc qu’il avait subit au contact du Kekkai ne put s’empêcher de penser que son grand-père commençait sérieusement à péter les plombs avec ses histoires ridicules.

« -Papi…

-Non je ne veux rien entendre, je connais déjà la réponse. Tu n’aurais rien fait de plus qu’à l’instant. »

Le vieil homme n’était pas méchant, juste fou. Il annula sa barrière de façon à laisser passer Keito et s’en alla en lui disant de ne pas toucher au plat que sa mère avait préparé pour le soir. Un bref sandwich improvisé fut le seul repas du garçon, c’était tout ce dont il avait besoin pour tenir le reste de la journée. En sortant il prit ses rollers, puis se rendit à une vieille maison abandonnée qui se trouvait non loin de chez lui. Là-bas, trois jeunes gens l’attendaient. Il y avait tout d’abord Miki, son ami le plus ancien, C’était un blond décoloré et à l’allure bad boy. Le second était Mishima, c’était ce garçon avec qui Keito jouait plus tôt sur internet, plus connu sur le jeu sous le nom de Wiggle. Celui-ci était enveloppé mais sans plus, comme un geek de trente ans, le pauvre était déjà dans un piteux état. Enfin il y avait Misa, la seule fille du groupe. Celle-ci avait les cheveux rouge flamboyant, et la peau aussi douce que de la porcelaine. Elle était aussi 7éme Dan d’Aikido et de Kendo.

La bande des trois « M » s’était réunit aujourd’hui avec Keito pour parlé d’un événement étrange qui s’était produit quelques jours auparavant au lycée. Une fille avait été retrouvée pendu avec son cartable dans les toilettes. C’était d’ailleurs le sujet numéro un au lycée depuis que c’était arrivé. Mishima tendit une photo qu’il avait réussit à prendre à la va vite, et dit :

« -Il paraitrait qu’elle était venu ici le jour précédent et qu’en revenant elle n’était plus la même.

-Etrange effectivement, répliqua Keito. Je comprends mieux pourquoi tu nous as donné rendez-vous ici maintenant.

-La bande des trois « M » va élucider cette affaire, s’écria Misa.

-Au fait, pourrait-on changer de nom de groupe, je me sens… comment dire… mis à l’écart depuis que vous avez décidé de nous appeler comme ça, dit Keito d’un ton gêné.

-Tu n’avais qu’à pas t’appeler Keito ! » répliquèrent-ils tous en cœur.

Cette petite bande, vous l’aurez bien compris, avait pour passe temps la désagréable habitude de fouiner partout à la manière de détectives, pour mettre au clair certains événements bizarres qui se produisaient près de chez eux. Ils étaient d’ailleurs grandement aider par leurs capacités un peu particulières. Keito faisait de la télékinésie, Mashima était technopathes, Miki maitrisait le feu, et Misa l’eau. Tout les quatre faisaient chacun partie de famille ancienne, gardienne de la ville.

Ils restèrent dans la maison à parler de tout et de rien jusqu’à la tomber de la nuit. Puis quand vint neuf heure, des bruit se firent entendre dans la maison. Tout les quatre se regardèrent avant de partir chacun d’un coté. Keito prit les escaliers qui se trouvaient dans le hall, En haut il fit le tour des pièces. A sa grande stupeur, toute la bâtisse semblait encore être en très bonne état à l’intérieur, ce qui l’étonna puisque vu de l’extérieur la maison semblait ne plus pouvoir tenir sur elle-même. Il put contempler trois chambres, et un petit salon. Mais ne vit rien de particulier. De leur coté, les autres ne trouvèrent rien de spécial non plus.

Une petite heure après que les premiers bruit se soit fait entendre, notre petite équipe ne semblait toujours pas avoir trouvé la moindre trace de quoi que ce soit. Puis alors qu’ils allaient se décourager et rentrer chez eux. Un nouveau bruit, plus distinct cette fois, retentit derrière une porte. A tour de rôle, chacun interrogea les autres pour savoir qui avait été vérifié là la première fois. Mais personne ne semblait s’en être occupé. Moins banal, personne ne semblait se souvenir que cette porte n’ai jamais été la depuis qu’ils étaient entré. D’un pas déterminé, Keito s’avança vers la porte, et l’ouvrit. Tous furent bouche bée devant ce qui s’y trouvait. Il s’agissait d’une des nombreuses toilettes que possédait la maison. Au dessus de la cuvette semblait flotter, une espèce de feu follet noir violâtre. Quand celui-ci ouvrit les eux, car il avait effectivement des yeux et une bouche qui s’y dessinait, Mishima cria de terreur et s’enfuit en courant, criant à l’esprit maléfique.

Tout le monde suivit le technopathe lorsque l’esprit sourit. Celui-ci se rua sur Keito avant qu’il n’ait le temps de quitter la maison et le traversa. Miki qui se trouvait juste à coté de lui écarquilla les yeux et lança une boule de feu en direction du jeune garçon en criant :

« -Il est possédé, maintenant il faut le bruler !!! »

Keito s’arrêta net et dévia la boule de feu avant de crier sur Miki qui venait d’essayer de l’agresser. Les deux jeunes se disputèrent jusqu’à se rendre compte que la boule de feu que le pyromancien avait lancé avait été dévié sur la maison abandonnée. Elle était maintenant ravagée par les flammes de toute part. Tout le monde décida de rentrer chez soit aussi vite que possible, leur mot d’ordre pour la soirée, « on y était pas. ». Une fois rentré, le jeune Nakashima esquiva trois barrières magiques avant d’atteindre sa chambre où il s’écroula sur son lit. Il repensa à ce qui s’était passé, mais ne se sentait pas différent de d’habitude. Il finit par se dire que l’esprit s’était juste consumé au contact de son corps.

Le lendemain matin au lycée, la bande des trois « M » se réunit dans un coin de la classe. Miki demanda si tout allait bien, alors que Misa demanda s’il était possédé, ce à quoi Keito fit « non » de la tête. Aujourd’hui encore il ne se sentait pas différent. Pendant les heures qu’il passa en cours, le jeune homme ne se posa pas plus de questions et fini par oublier toute cette histoire, comme si ça n’avait été qu’un rêve. Puis lors de la pause de l’après-midi, il descendit les escaliers de l’école comme il en avait l’habitude : aussi vite que possible. Il fonça directement au toilette, pour évacuer une envie pressante et s’évanouit, se cognant sur la cuvette.

Ce fut le début des problèmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire Keito Nakashima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scarlet Dawn :: RP/RPG :: RP :: Histoire-
Sauter vers: