Un site pour tous les amateurs de manga, de jeux vidéos et de RP, sans exception. Venez jouer, vous amuser, et parler de tout ce qui vous plaît. Et surtout, venez expérimenter notre Infinity RP, Le Tournoi Dimensionnel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hatsune Miku : Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Hatsune Miku : Histoire   Ven 21 Oct - 22:23

Chapitre I
Vie de star


___C'était la même chose que d'habitude. Dans ce lieu sombre, elle avait l'impression d'être détachée du reste du monde. Enfin, ce n'était pas tellement le lieu, mais plutôt le moment. Cet instant de calme qui précédait la tempête.
___Elle inspira un grand coup avant d'expirer longuement, afin de calmer les battements de son cœur.
___Plus loin, derrière ce qui semblait être un véritable rempart entre deux mondes, elle entendait la voix de milliers de personnes hurlant sans cesse avec un rythme régulier. Mais impossible de distinguer ce que signifiaient ces cris. Dans son dos, des personnes courraient à droite et à gauche, certains donnant des directives, d'autres avec des outils à la main. La tension était palpable. On sentait l'urgence dans leurs mouvements.
___Elle reprit une goulée d'air. Ces gens lui transmettaient leur stress. Il fallait l'évacuer.
___Un grand brun, qui la dépassait de deux bonnes têtes, s'approcha d'elle.
___-C'est bientôt l'heure, dit-il.
___Elle baissa les yeux et vit qu'il lui tendait un micro. Elle le prit et l'accrocha à son oreille avant de le régler à la bonne hauteur.
___-Tout va bien ?
___Elle hocha légèrement la tête avant d'inspirer une autre goulée d'air.
___-Bon, tu es prête ? Quand on ouvre, c'est à toi !
___Elle savait déjà cela. C'était toujours la même chose. Elle avait fini par s'y habituer.
___Elle commença donc à gravir les quelques marches devant elle, et le mur au somment de ce court escalier se scinda en deux. Ce fut comme si ces oreilles se débouchèrent : les hurlements parvenaient clairement à ses tympans, et la signification de ces cris était maintenant très claire. Ils criaient tous en chœur et en rythme ce simple nom :
___Hatsune Miku.
___Elle se plaça sous la lumière des projecteurs, faisant scintiller ses longs cheveux bleus noués en deux mèches qui touchaient presque le sol, un casque noir en guise de serre-tête. Son haut gris sans manches était égayé avec une cravate du même bleu que ses cheveux, et sa mini-jupe noire à cœurs blancs s'accordait parfaitement à l'ensemble, faisant ressortir sa peau blanche et son sourire ravageur. Sur ses bras, elle portait un épais cuir décoré lui recouvrant les trois-quarts de ses membres, et il en était de même avec ses jambes.
___Ses fans se mirent à hurler comme des dingues en la voyant arriver sur scène, et cela ne s'arrangea pas lorsqu'elle se mit à courir, saluant son public avec son sourire d'ange. Ses yeux d'un bleu très clair parcoururent d'un bout à l'autre l'immense salle de concert. Elle était pleine à craquer. Tant de gens étaient venus pour la voir, certains de l'autre bout du monde...
___Elle était Hatsune Miku, la superstar du Japon.
___Derrière son apparence d'une jeune fille de quinze ans à peine, elle ne possédait en réalité que cinq ans. Oui, cinq ans. Elle était un robot, une Vocaloid, des être crées pour chanter.
___Mais contrairement à la plupart de ses congénères, elle grandissait comme une humaine, elle avait les mêmes sentiments que les humains... A part son statut de Vocaloid, elle avait tout d'une humaine. Même son corps, quoique mû par l'énergie électrique, était fait de chair et d'os.
___Depuis sa création, elle avait connu, avec quelques uns de ses amis, un succès fou, la faisant monter sur les devants de la scène mondiale en assez peu de temps. Elle avait franchi à la force de sa voix cette frontière qui la séparait du monde des humains.
___En plus de son nom, elle ne gardait que deux autres preuves de son appartenance aux Vocaloid : sa voix, qui tantôt pouvait prendre des accents métalliques, et le nombre « 01 », tatoué à l'encre rouge sur son bras gauche, juste en-dessous de l'épaule, sur l'une des petites parcelles de peau que l'on pouvait observer quand elle était dans cette tenue.
___Lorsqu'elle commença à chanter, son public se tût, l'écoutant en silence interpréter l'une de ses nombreuses chansons : World is Mine.

___-Tu étais géniale ! lança Kagamine Ren, un autre Vocaloid à l'apparence enfantine et aux cheveux blonds.
___-Allons, Ren, tu ne vas pas lui dire à chaque fois qu'elle descend de scène ! gronda Rin, sa sœur jumelle.
___-Je dis ce qu'il en est.
___-Repose-toi, Miku, intervint un technicien. Tu vas devoir y retourner après Luka.
___-Merci, fit-elle, essoufflée.
___Elle alla s'asseoir sur une chaise et prit la bouteille d'eau posée à son pied. Elle en but de grosse gorgées, la vidant à moitié, puis expira un grand coup quand elle eut fini.
___-C'est quelle chanson que je vais devoir chanter ensuite ? demanda-t-elle.
___-"The Dissapearance of Hatsune Miku", il me semble.
___Miku poussa un profond soupir et s'avachit sur sa chaise. Elle n'aimait pas tellement cette musique. Même si les paroles étaient belles, elles étaient aussi très tristes. Et puis, ce morceau imposait de grands efforts à sa voix, puisqu'elle devrait chanter très vite, à une vitesse surpassant de loin les capacités humaines...
___Hatsune se leva et se gratta l'arrière du crâne.
___-Bon, je vais me changer, alors. A tout à l'heure !
___Et elle s'éloigna d'un pas lent.
___C'était difficile, d'être une superstar. Sans compter les concerts, elle devait s'exercer, et elle était sans cesse sollicitée par des compositeurs afin de chanter telle ou telle chanson, et il en était de même pour ses fans qui ne souhaitaient qu'une chose : avoir un autographe de leur idole. Mais même si elle finissait par s'en lasser un peu, elle aimait cette vie mouvementée. Elle aimait être aimée. Elle aimait ces gens qui la soutenaient.
___Cela dit, si elle pouvait avoir un semblant de liberté...
___Elle ouvrit la porte de sa loge, et elle vit alors un grand homme, dans une robe noire à capuchon, ce qui l'empêchait d'observer son visage.
___-Liberté, hein ? lâcha l'homme d'une voix grave. Je ne pense pas être en mesure de t'offrir cela. Ceci dit, je peux toujours changer ton quotidien.
___-Qui êtes-vous ? s'exclama Miku. Que me voulez-vous ?
___-Moi, je ne te demande rien en particulier, mais ce n'est pas le cas de mes supérieurs. Vois-tu, je me suis vu confier une mission.
___Il pointa son doigt ganté de cuir noir vers elle.
___-Je dois t'emmener avec moi.
___Miku tenta de digérer ce qu'elle venait d'entendre.
___-Vous voulez me kidnapper ?
___-Non, non, je crois que nous nous sommes mal compris. Tu as été invitée à un évènement unique. Tu as été invitée à découvrir ton potentiel caché, à participer à cet évènement.
___-Quel événement ?
___-Le Grand Tournoi Dimensionnel.
___-Je refuse, répondit-elle catégoriquement.
___-Malheureusement, le refus n'est pas une option, je le crains...
___-C'est donc un kidnapping...
___L'homme soupira.
___-Voyez cela comme vous le souhaitez, ceci dit, vous serez tout à fait libre de rentrer chez vous par moments.
___-Je ne serais pas obligé de revenir, alors.
___-Ce n'est pas une option non plus. Voyez-vous, très chère, vous faites partie de l'élite. L'élite de toutes les dimensions. Et donc, ce tournoi à pour but de vous voir vous affronter entre élites.
___Miku eut un petit rire.
___-Vous allez être déçu : je ne sais pas me battre.
___L'homme tendit sa main vers elle et attrapa sa tête.
___-C'est ce que vous croyez.
___Soudain, tout devint blanc pour Miku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Ven 21 Oct - 22:31

Chapitre II
Futures réjouissances


___Miku se réveilla dans une large prairie, l'homme en noir debout à côté d'elle. Lorsqu'il remarqua qu'elle était de nouveau consciente, il lui tendit sa main pour l'aider à se relever, mais la jeune fille préféra ne pas accepter, et quoique chancelante, elle parvient à se tenir debout sur ses jambes.
___-Je vous prie de bien vouloir m'excuser, commença l'homme, mais le voyage fait très souvent cet effet la première fois.
___Miku lui jeta un regard noir.
___-J'avais un concert, vous savez. Et vous débarquez de nulle part pour m'emmener je ne sais où dans le but de combattre alors que je ne sais absolument pas me...
___L'homme lui décocha une droite sans prévenir, et Miku leva son bras gauche pour dégager son poing, par pur réflexe.
___-Que...?
___-Comme je le disais, c'est ce que vous pensez, déclara l'homme en reprenant sa posture droite. Mais au plus profond de vous-même, vous savez vous battre. Ce monde a la particularité de révéler le potentiel qui se trouve en chacun. Et c'est votre potentiel infini qui fait de vous une élite, raison pour laquelle vous êtes ici en ce moment.
___Miku regarda ses mains, perplexe. Elle n'en revenait toujours pas. Elle venait de réussir, par réflexe, à parer un coup ? Elle ?
___-Vous voulez dire que je suis destinée à combattre ? demanda-t-elle.
___-Je ne sais pas tellement si l'on peut parler de destin, mais oui, en effet.
___La jeune fille regarda autour d'elle, et elle aperçut au loin un bâtiment, mais à cause de la distance, elle aurait été en peine de dire s'il était grand ou petit.
___-Où sommes-nous ?
___-Vous voulez dire, par rapport à ce que vous savez ? Eh bien, dans une autre dimension.
___Bien que sceptique, Hatsune dût reconnaître qu'elle ne connaissait pas cet endroit. De plus, cet homme n'avait pas l'air de lui mentir...
___-Qui êtes-vous ?
___-Je me vois malheureusement dans l'impossibilité de vous répondre.
___-Dans ce cas, je vais vous appeler Kuro, décida-t-elle.
___-Comme il vous plaira.
___-Et donc ? C'est ici que je vais me battre ?
___-C'est là-bas, rectifia Kuro en désignant le bâtiment à l'horizon. L'arène qui accueille le Tournoi Dimensionnel.
___-Et on va devoir marcher jusque là-bas ? s'exclama Miku.
___-Vous allez devoir marcher jusque là-bas, précisa-t-il en insistant bien sur le "vous". Moi, je dois partir ailleurs.
___-Attendez ! cria-t-elle. Si je dois me battre, donnez-moi au moins une arme !
___L'homme eut un petit rire.
___-Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ? cracha Miku, irritée.
___-Vous êtes déjà armée.
___-Pardon ?
___-Quelle est la chose que vous appréciez le plus chez vous ?
___-Ma voix mais...
___-Alors faites de votre voix votre arme, ricana-t-il.
___Et il disparut, tout simplement, sans un bruit.
___Bouillant de rage, Miku frappa le sol de son pied, Mais elle fut vite obligée de s'arrêter à cause de la douleur. Alors elle pesta et insulta cet homme sans manières.
___Ceci dit, force lui était d'admettre qu'étant pour le moment coincée ici, elle n'avait d'autre choix que de se rendre à cette arène. Alors elle se mit en route, pas plus pressée que cela.

___Si l'édifice ne lui avait pas paru se trouver si loin que cela, elle fut vite détrompée, en n'arrivant qu'au bout de trois longues heures de marche. La taille du bâtiment justifiait amplement cette erreur : immense. Miku se sentait comme une fourmi devant un géant. Même en se tordant le cou, elle avait du mal à voir le sommet de l'imposante construction de pierre grise.
___L'entrée était richement décorée, avec cette allée flanquée de colonnes de marbre blanc, et la porte à double-battant garnie de dessins d'or sur fond rouge.
___Quand elle s'en approcha, la porte s'ouvrit d'elle-même, comme s'il y avait un détecteur placé on ne sait où. Miku entra donc, la curiosité prenant le dessus sur l'appréhension qu'elle ressentait en permanence depuis qu'elle était ici.
___Et l'intérieur était tout aussi somptueux : le sol était couvert d'un carrelage blanc lisse et brillant de mille feux, les murs blancs étaient couverts de tapisseries représentant des combats, et le haut plafond blanc possédait de splendides lustres de cristal. En tournant la tête, Miku aperçut, posés contre les murs, de riches canapés rouges et des étagères bourrées de livres. Et cette pièce s'étendait à perte de vue : peut-être faisait-elle le tour de l'édifice, qui sait ?
___La jeune fille en resta bouche bée : même chez elle, elle n'avait jamais goûté à tant de luxe.
___-Mademoiselle ? fit une voix féminine.
___Miku sursauta quand elle vit une femme juste devant elle : d'où sortait-elle comme cela ? La femme était plutôt grande, elle avait de longs cheveux noirs, mais possédait un visage totalement inexpressif. Elle portait une chemise blanche aux manches longues et une jupe noire qui tombait sous ses genoux.
___-Puis-je vous aider, mademoiselle ? insista la femme.
___Ne sachant trop quoi répondre, Miku préféra dire ce qu'il lui était arrivé.
___-Euh... On m'a amenée ici pour participer à je ne sais quoi...
___-Dans ce cas, suivez-moi.
___La femme détourna les talons et partit dans le long couloir. Miku la suivit, plus pour ne pas rester seule que par réelle envie. Les deux filles marchèrent ainsi un moment, dans un silence entrecoupé uniquement par le bruit de leurs pas sur le carrelage. Silence qui agaçait légèrement Hatsune.
___-C'est plutôt vide, ici, nota-t-elle.
___-Vous êtes l'un de nos premiers invités, et le Tournoi n'a pas encore débuté, répondit l'hôtesse d'une voix monotone.
___-C'est quoi ce tournoi au juste ?
___-Le Tournoi Dimensionnel voit s'affronter l'élite de toutes les dimensions dans des combats en arène.
___Miku soupira.
___-Pourquoi moi ?
___-Vous avez été choisie à cause de votre potentiel caché. Vous êtes ici pour deux raisons : satisfaire notre public et éveiller ce potentiel en vous.
___-Satisfaire un public, je sais faire, mais pas en combattant, fit remarquer Hatsune.
___La femme s'arrêta subitement devant une grande porte d'acier, puis elle se tourna vers Miku.
___-Remplissez ce formulaire, s'il-vous-plaît, ordonna-t-elle en tendant un papier et un stylo.
___La Vocaloid prit les deux objets et se mit à remplir la feuille : un banal formulaire où on lui demandait son identité complète. Une fois qu'elle eut fini, elle rendit le papier à la femme, qui lui tendit alors un poireau.
___-Un poireau ? s'étonna Miku. Comment vous saviez que j'aimais les poireaux ?
___-Nous avions jugé qu'il s'agirait de votre arme, déclara l'hôtesse.
___Miku accusa le coup.
___-Pardon ?
___-Il s'agit de votre arme, répéta la femme. Et maintenant, vous devez combattre.
___La porte derrière elle s'ouvrit, comme pour ponctuer la fin de sa phrase.
___-De quoi ? s'exclama Hatsune. Maintenant ?
___L'hôtesse hocha la tête.
___La jeune fille regarda avec désespoir son poireau : et dire qu'elle allait devoir se battre avec ceci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Dim 6 Nov - 1:59

Chapitre III
Premier combat


___Désormais en proie à la panique, Miku pénétra dans l'arène couverte d'une fine couche de sable, jetant de fréquents regards autour d'elle. Un poireau. Elle allait devoir se battre avec un poireau... Comment était-elle sensée se battre avec une telle arme ? Même en frappant très fort, elle n'allait guère se faire plus mal qu'en se pinçant la joue très fort. Ce qu'elle fit pour vérifier qu'elle n'était pas en train de rêver éveillée.
___Et elle était bien dans la réalité, aussi cruelle fut-elle. Derrière elle, les lourdes portes de fer se refermèrent dans un effroyable vacarme, avec une curieuse ressemblance avec un glas funèbre. Non, c'était sa peur qui lui faisait entendre ce qu'elle redoutait. La porte manquait juste d'entretien. Voilà tout.
___Mais même si elle tentait de ne pas rentrer en phase d'hystérie, il n'y avait rien qui pouvait l'aider, bien au contraire : un petit vent inquiétant qui soulevait un léger nuage de poussière, et hormis cela, rien. Pas un bruit, pas le moindre signe de vie. Ah si. Un homme.
___Cet homme, quoique solidement bâti, possédait un regard jeune qui trahissait son inexpérience de la vie. Ses muscles saillants étaient visibles même au travers de ses vêtements, pourtant d'une intense couleur bleu marine. Il n'était visiblement pas armé, mais ses mains, semblables à deux énormes battoirs, auraient pu facilement attraper et broyer un crâne humain, Miku n'en doutait pas un instant.
___Et elle allait devoir se battre contre cela ? C'était une blague. Et une blague de très mauvais goût.
___-Le combat qui opposera Hatsune Miku à Hanvers Ben va maintenant débuter !
___Cette voix fit sursauter la jeune fille : elle était sortie de nulle part, mais en même temps de partout à la fois. Elle était grave, menaçante, mais en même temps séduisante. Piquée de curiosité par ce paradoxe incarné, Hatsune en oublia même jusqu'à la présence de l'homme qui allait sans doute la tuer sans effort. Mais ce dernier ne manqua pas de se faire remarquer.
___-Quoi ? Mon premier adversaire est une fille ? Vous me prenez pour qui, enfin ?
___Bien que légèrement mise en colère par cette remarque, Miku ne put que lui donner raison : ils demandaient à une fille comme elle de combattre un homme trois fois plus grand et dix fois plus baraqué qu'elle-même. D'où que l'on regarde, cela semblait ridicule. À quoi donc jouaient les gens qui étaient derrière tout cela ? Tenaient-ils tant que cela à la voir se ridiculiser ? Quoiqu'elle fasse, se débarrasser d'un tel poids lourd avec sa propre carrure relèverait du miracle, et...
___Tiens ? Elle envisageait la possibilité de le vaincre ? Elle ? Étrange...
___Un hurlement de guerre digne d'un ours la ramena à la dure réalité : l'homme fonçait vers elle, ses bras tendus vers l'arrière, un regard assassin affiché. Mince ! Comment allait-elle s'en sortir ?
___S'en sortir ? D'habitude, son caractère lui aurait simplement signalé qu'elle était fichue. Mais là, elle essayait de trouver une solution à son problème. Décidément, ce monde avait une influence bizarre sur elle...
___Alors qu'il allait lui décocher un crochet du gauche, Miku leva son bras droit, obéissant à une petite voix dans son esprit. Le coup de l'homme s'arrêta net, mais Ben enchaîna directement avec un coup de pied droit. La jeune fille se baissa juste à temps pour esquiver, puis elle recula par petits bonds.
___Sous le choc, Miku regarda avec appréhension et excitation ses mains tremblantes : comment avait-elle pu être capable d'une chose pareille ? Elle n'avait fait qu'obéir à ses instincts et réflexes, et voilà qu'elle était capable de tenir tête à un poids lourd comme cet homme ! Surprenant !
___La voix dans son esprit la mit en garde, et en effet, Ben fonçait à nouveau vers elle, toujours le poing levé, dans un état de rage bestiale. Dans cet état, l'homme ne faisait que courir tout droit en espérant l'écraser. Alors elle bondit sur le côté, et obéissant à un instinct qui ne lui était pas familier, elle lui barra la route avec sa jambe tendue. L'homme s'écrasa lamentablement au sol, mais il se releva tout aussi rapidement.
___Miku ayant baissé sa garde à cause de la joie ressentie par la réussite de son attaque, elle ne vit que trop tard Ben lui envoyer son poing dans les côtes. Le coup la fit valser à quelques mètres dans un craquement sinistre, signe infaillible que quelque chose s'était brisé en elle. Et la douleur qu'elle ressentit lorsqu'elle tenta de se relever ne fit que confirmer cette hypothèse : elle avait quelques côtes en morceaux.
___Mais malgré la douleur, Miku parvint à rouler sur le côté pour esquiver un nouvel assaut. Bien entendu, elle fut de nouveau surprise par ce qu'elle venait de faire, mais elle y était habituée, à présent, et ne se posait plus de questions. Après tout, si elle continuait de rêvasser, Ben allait la bouffer toute crue.
___Et ce n'était pas son genre, de se faire dominer ainsi : d'habitude, c'est elle qui dominait.
___Essuyant le sang qui perlait au coin de ses lèvres, Miku ramassa son poireau et l'envoya au visage de l'homme. Celui-ci, surpris par cette soudaine offensive, se protégea le visage. Mais alors qu'il enlevait ses bras de devant ses yeux, Miku bondit et lui administra un splendide coup de genou dans le nez. Le coup le fit tomber à la renverse, et avant qu'il n'ait pu se ressaisir, la jeune fille lui marcha volontairement sur ses parties génitales, l'empêchant de sortir un cri qui aurait pu aller très haut dans les aigus.
___Toujours en le piétinant, Miku eut un sourire des plus sadiques.
___-Alors mon grand ? Sans ta virilité, tu fais moins le malin, hein ?
___Et pour ponctuer sa phrase, elle lui administra un second coup, toujours au même endroit. La douleur qui se lisait à présent dans les yeux de Ben aurait pu faire pitié. Mais visiblement pas à la Vocaloid.
___-Tu abandonnes ?
___Ben lui jeta un regard noir, mais un nouveau coup l'obligea à basculer brusquement sa tête en arrière alors qu'il devenait rouge à cause de la douleur intense.
___-Tu abandonnes ? Profites-en avant que tu ne sois plus en mesure de te reproduire...
___L'homme remua faiblement, et Miku retint une grimace lorsqu'elle sentit ses côtes brisées se balader librement dans son corps : si elle trahissait sa douleur, elle était fichue.
___-Tu abandonnes ? répéta-t-elle en l'écrasant de tout son poids.
___Voyant que Ben ne pouvait plus parler, ni même hocher la tête, elle relâcha un peu la pression. Entre deux souffles haletants, il déclara entre ses dents serrées :
___-J'abandonne.
___-Hatsune Miku remporte le combat ! lança la voix mystérieuse.
___-Voilà qui est mieux, sourit Miku.
___Et lorsqu'elle relâcha Ben, celui-ci rampa vers la porte par laquelle il était entré, se tenant lamentablement ses parties génitales. Miku, elle, se mit à genoux et se tint son flanc aux côtes brisées en retenant un cri de douleur. Puis elle se leva et sortit de l'arène à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Dim 6 Nov - 18:30

Chapitre IV
Amitié inespérée


___Épuisée par son combat, même si toutes ses blessures avaient mystérieusement guéri, Miku alla s'asseoir sur l'un des canapés longeant le mur. Une fois installée, elle poussa un profond soupir.
___Et dire qu'elle avait souhaité changer sa routine...
___-Au moins, vous êtes servi, fit une voix d'homme qu'elle connaissait bien.
___Trop fatiguée, elle n'eut même pas la force de sursauter. Elle se contenta de tourner la tête pour voir Kuro assis à côté d'elle. Quand était-il arrivé ? Elle s'en moquait. Comment pouvait-il lire dans ses pensées ? Elle n'accordait pas plus de crédit à cette question.
___-Vous comptez me laisser rentrer quand ? demanda-t-elle.
___-Dès que vous serez reposée, affirma l'homme. Sinon, que pensez-vous de vos prouesses physiques ?
___Une question intéressante... Elle ne savait pas trop quoi penser à ce sujet. Elle avait été capable de faire des choses dont elle ne se serait jamais cru capable.
___-Étonnant, finit-elle par dire.
___-Et croyez-moi, vous ne faites que commencer d'exploiter votre potentiel, jeune demoiselle. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises...
___-Génial... Et vous prévoyez de kidnapper encore combien de gens, comme cela ? cracha Miku.
___L'homme poussa un petit soupir.
___-J'aimerais que vous compreniez que nous ne sommes pas méchants, comme vous semblez le penser. Nous ne kidnappons pas les gens : nous les amenons ici pour révéler leur potentiel caché.
___-Vous nous exploitez pour satisfaire un public, rectifia Hatsune.
___-Je ne peux pas dire que cela est faux, mais ce n'est pas notre but premier.
___-En quoi cela vous avance de révéler notre potentiel ?
___-Je ne peux pas répondre...
___-Ben voyons... Et ma question de tout-à-l'heure ? Combien ?
___Kuro se tourna vers elle, et dans l'importante lumière de la pièce, Miku parvint à distinguer deux yeux gris, exprimant à la fois compassion et regret. Mais aucune mesquinerie.
___-Nous attendons environ cinq mille élites, déclara-t-il.
___Miku en resta bouche bée. Cinq mille personnes ? Cinq mille gens qui, comme elle, seraient arrachés à leur monde pour participer à des combats ?
___-Certains viendront ici de leur plein gré, d'autres non, poursuivit Kuro. Certains sont conscients de leur potentiel, d'autres se complaisent dans leur bonheur et ne s'en demandent pas plus que cela.
___-Des combats perdus d'avance, hein ?
___-Comment cela ?
___-Ceux qui ont conscience de leur pouvoir seront bien plus avantagés que les gens comme moi.
___-C'est vrai, mais cela ne l'est uniquement à tes débuts, signala-t-il. Quand toi aussi tu prendras conscience de cette force, tu sera à la hauteur de n'importe qui, et même plus encore.
___-Mouais...
___Miku resta silencieuse un moment, réfléchissant aux propos de celui qui l'avait impliquée dans cette affaire. Puis elle se remémora l'une de ses phrases.
___-Vous aviez dit que je devais me servir de ma voix comme d'une arme, rappela-t-elle. Pourtant, on m'a donné un vulgaire poireau.
___-Un poireau ? s'étonna Kuro.
___Hatsune hocha la tête.
___-Tu entretiens une relation particulière avec les poireaux ?
___-J'aime beaucoup les poireaux, oui, mais... Eh ! Ne changez pas de sujet ! Pourquoi vous avez dit que je devais me servir de ma voix comme d'une arme ?
___-Tu découvres seulement ce potentiel infini en toi. Tu sauras très vite de quoi il retourne.
___Miku pencha la tête, intriguée.
___-Pourquoi vous me tutoyez, maintenant ?
___Surpris, Kuro sursauta et détourna le regard.
___-Je vous prie de bien vouloir m'excuser, je ne faisais pas attention.
___Devant une réaction aussi humaine, la jeune fille ne put s'empêcher de rire : un petit rire cristallin très charmeur.
___-Ce n'est pas grave, dit-elle. Ce n'est pas comme si cela allait changer quoi que ce soit à ma condition actuelle. Et puis, cela ne me dérange pas.
___L'atmosphère s'étant un peu détendue, Miku se sentait plus à l'aise. Elle se rendait bien compte à présent que l'homme assis à côté d'elle n'était pas bien méchant, et que vraisemblablement, il venait juste d'atteindre l'âge adulte.
___-Vous ne pouvez toujours pas me dire votre nom ?
___-J'ai bien peur que non.
___Un court silence s'installa, puis Kuro se leva.
___-Il va bientôt être temps de partir, mademoiselle.
___Miku se lava avec difficulté et s'étira.
___-J'ai dû louper mon concert, à présent, soupira-t-elle.
___L'homme ne dit rien et lui tendit sa main.
___-Et comment vais-je expliquer mon absence ? se demanda-t-elle à voix haute. j'ai quand même disparu plusieurs heures.
___-Vous verrez une fois sur place, dit Kuro en repassant au vouvoiement. Donnez votre main.
___La Vocaloid obéit et attrapa sa main tendue.
___-Fermez les yeux, si vous ne voulez pas finir inconsciente une nouvelle fois, conseilla-t-il.
___Trouvant judicieux de suivre ce conseil, Hatsune ferma ses yeux, attendant que se produise l'étrange sensation qui lui avait fait perdre connaissance la première fois. Mais rien ne se passa, et au bout d'une petite minute, la voix de Kuro lui annonça qu'ils étaient arrivés à destination.
___Miku ouvrit les yeux et vit sa loge, strictement dans le même état où elle était avant qu'elle ne parte.
___-Attendez-vous à ce que je revienne sous peu pour passer vous prendre, déclara Kuro en la lâchant. Ce peut être n'importe quand, mais cela arrivera, alors soyez prête.
___L'écoutant à moitié, Miku hocha distraitement la tête. Elle s'inquiétait plus de l'excuse qu'elle allait devoir fournir pour sa disparition, car il était certain que personne ne croirait à la vérité.
___-Sur ce, à la prochaine, salua l'homme avant de disparaître.
___Dans la seconde qui suivit, une grande fille aux longs cheveux roses et à la poitrine imposante fit irruption dans la loge. Ses vêtements noirs assez courts laissaient apparaître le « 03 » tatoué sur son bras : c'était Megurine Luka, une Vocaloid, tout comme elle.
___-Ah, te voilà ! s'exclama Luka.
___-Oui, je, euh... commença Miku, n'ayant pas encore trouvé de mensonge convaincant.
___-Tu ne t'es pas encore changée ? Mais qu'est-ce que tu fabriques ? C'est à ton tour de monter sur scène ! Tu dois y être dans deux minutes !
___Cette révélation laissa Miku bouche bée. Luka ne s'était pas rendue compte de son absence ? Pourtant, elle était partie au moins trois bonnes heures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Jeu 17 Nov - 2:09

Chapitre V
Troubles


___Le soleil se levait sur une nouvelle journée, éclairant la demeure d'Hatsune Miku et de quelques autres Vocaloid : une grande bâtisse s'étendant sur quatre étages et à l'immense jardin, mais à la conception somme toute modeste. Aucun observateur lambda n'aurait pu deviner quelle célébrité se trouvait à l'intérieur (si tant est qu'il devinait qu'une célébrité s'y trouvait).
___Dans la chambre située au dernier étage de la maison, Miku observait distraitement l'extérieur. Toute la nuit (ou presque), elle s'était replongée sur les événements de la veille. En tant que Vocaloid, elle n'avait besoin que de très peu de sommeil, et c'était somme toute un avantage, surtout quand on avait besoin de réfléchir.
___La veille, elle avait clôturé le concert comme il se devait. Personne ne s'était rendu compte de son absence. Pour elle, cette absence avait bien duré plus de trois heures. Pour les autres, elle avait passé dans sa loge cinq bonnes minutes. C'était à n'y rien comprendre...
___Enfin, sans chercher à comprendre, elle devait au moins admettre que cela lui procurait l'immense avantage de ne pas avoir à s'expliquer. Elle aurait eu bien du mal à justifier une absence de trois heures en plein concert (ce qui aurait laissé tout le monde dans la panique la plus totale). Si elle avait dit la vérité, on l'aurait simplement prise pour une folle à l'imagination débordante, et emmenée en révision. Ceci dit, elle éprouvait le besoin d'en parler à quelqu'un, en dehors de Kuro.
___Ses pensées se reportèrent sur Luka. Non, elle serait la première à la traiter de folle. Ren ? Il ne lui prêterait pas une oreille suffisamment attentive. Rin ? Pas possible non plus, cela la préoccuperait trop.
___Miku soupira. Si elle voulait en parler, elle allait devoir attendre de se faire des amis sur place. Mais comment se faire des amis si elle était obligée de se battre avec ? C'était un concept étranger pour elle. Après tout, elle n'était pas un garçon !
___Autre problème : les combats. Sans compter le fait qu'elle était loin d'être une experte dans ce domaine, nul doute que les joutes seraient de plus en plus violentes. Rien que savoir cela lui ôtait tout courage. Kuro avait eu beau lui dire qu'elle avait un potentiel infini, elle ne voyait pas le moins du monde comment l'exploiter.
___Elle entendit la porte de sa chambre s'ouvrir, mais elle ne daigna pas se retourner, trop occupée avec les questions qui ne cessaient de la torturer.
___-Miku, attrape ! fit la voix de Luka derrière elle.
___En une fraction de seconde, Hatsune se retourna et réceptionna le polochon qui volait droit vers sa tête.
___-Joli réflexe, avoua Luka après un sifflement admiratif. Normalement, tu te le prends toujours en pleine poire.
___Normalement, oui... Mais Miku devait reconnaître que cette expérience incongrue avait développé ses réflexes et bien plus encore.
___-Fatiguée du concert ? demanda la jeune fille aux cheveux roses.
___-Un peu, acquiesça Miku.
___-Tu dois tenir le coup : c'est toi qui est sur le devant de la scène, après tout.
___-Je sais.
___Il y eut un court silence, assez pesant, que Luka coupa très vite.
___-Tu es bizarre, je trouve. Il t'est arrivé quelque chose ?
___Miku se livra à une véritable bataille en son for intérieur pour décider quoi répondre à son amie.
___-Non, rien de spécial, pourquoi ? mentit-elle.
___-Tu es bien moins bavarde que d'habitude, alors j'avais un doute. Tu es sûre ?
___-Oui, oui, certaine. Où va-t-on déjeuner, ce matin ?
___-Ici. C'est Rin qui fait la cuisine.
___-Ah ! Super ! s'exclama Miku, qui avait laissé ses problèmes de côté. J'ai faim, tout d'un coup !
___Luka perdit son visage soucieux et suivit son amie hors de la chambre.
___Quand elles entrèrent dans la salle à manger, de douces odeurs de tartines grillées, de beurre fondu et de confitures montèrent à leurs narines, sans compter celles des divers thés et chocolats chauds.
___-Petit déjeuner à la française ! lâcha Miku en voyant la table couverte de nourriture.
___-Ah, Miku ! On commençait à se demander si tu allais nous rejoindre ! lança Rin à son attention.
___Ren lui fit un petit sourire en guise de salut, puis il reprit une tranche de pain qu'il commença à beurrer.
___-Il n'y a que vous ? s'étonna Miku.
___-Oui, Kaïto est parti faire un tour avec les autres, l'informa Luka en s'asseyant à la tablée.
___Toujours en vadrouille, celui-là, pensa Miku en allant s'installer derrière son bol de thé fumant. Par moments, elle se demandait où il pouvait bien passer tout ce temps, mais bon, après tout, il faisait ce qu'il voulait.
___La jeune fille s'empressa de prendre une tranche de pain et de la beurrer, son estomac criant famine. Elle ajouta de la confiture de fraises (son fruit préféré) au tout, et elle mordit dedans avec une satisfaction qu'elle n'avait pas ressenti depuis bien longtemps.
___-Tu devrais faire cela plus souvent, déclara Miku en souriant.
___-Quand je suis d'humeur, répliqua Rin. Mais mon frère ne veut pas me laisser ce plaisir.
___-Eh ! Je n'ai rien fait ! s'insurgea Ren.
___-Là, non, c'est pour ça que j'ai fait le petit-déjeuner.
___-Hmm... Tu as intérêt à te tenir tranquille, mon petit Ren, fit Luka avec son regard et son sourire sadique qu'elle appréciait tant.
___Le jeune garçon frissonna et détourna le regard.
___Miku eut un petit rire et s'avança pour prendre une autre tartine. Mais elle écarquilla soudain les yeux et son sourire s'effaça : face à elle, appuyé contre le mur, Kuro la dévisageait en silence.
___Luka se leva immédiatement, le visage sévère.
___-Qui êtes-vous ?
___L'homme s'écarta du mur tandis que Rin et Ren se retournèrent pour voir qui avait attiré les foudres de la fille aux cheveux roses.
___-Bonjour mesdemoiselles, monsieur, salua Kuro en s'approchant.
___-C'est une violation de domicile ! cracha de nouveau Luka.
___-Ne vous en faites pas, je ne fais que passer. Vous êtes prête, très chère ? demanda-t-il à Miku.
___-Ais-je au moins le temps de finir mon petit-déjeuner ?
___-J'ai bien peur de devoir répondre par la négative.
___-Alors laissez-moi emporter une tartine.
___Hatsune but son bol à la hâte et prit une tartine beurrée.
___-Tu le connais ? s'étonna Ren.
___-C'est une longue histoire...
___-Va falloir... commença Luka.
___-Plus tard, les explications, coupa Miku.
___Son amie voulut protester, mais la jeune fille prit de sa main libre celle de Kuro, et ils disparurent dans l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Lun 21 Nov - 1:12

Chapitre VI
Objectif et subjectif


___Une fois arrivée dans cette dimension qui lui était inconnue, Miku jeta un regard noir à Kuro.
___-Que me vaux cette haine ? demanda ce dernier.
___-Vous le savez très bien, cracha-t-elle d'une voix acide. Pourquoi êtes-vous apparu en présence de mes amis ?
___-Cela pose-t-il problème ?
___-Je ne voulais pas les mêler à tout ça ! dit-elle en mordant rageusement dans sa tartine.
___Il y eut un court silence durant lequel Kuro fixa Hatsune.
___-C'est un mensonge, n'est-ce pas ?
___Miku accusa le coup.
___-Vous ne saviez pas comment annoncer cet événement à vos amis, et je vous en offre l'occasion rêvée. Cela pose-t-il problème ? répéta-t-il.
___La jeune fille recula, un peu effrayée : comment parvenait-il à lire ses pensées aussi clairement ?
___Avoir pensé à cela fit rire Kuro.
___-Voyez-vous, les personnes comme moi naissent avec des capacités particulières, comme lire dans les pensées. Nous sommes destinés dès la naissance à devenir des Examinateurs. On nous apprend à développer ces capacités, et surtout celle commune à tous mes semblables : le pouvoir de voyager à travers les dimensions.
___-Vous voulez dire que vous êtes le seul d'entre tous à pouvoir lire dans les pensées ?
___-Le seul, peut-être pas, mais vous avez saisi l'idée, en effet.
___-Et donc, vous êtes combien, chez les Examinateurs ?
___-Une bonne centaine.
___-Et c'est quoi, votre but ?
___-Rassembler les élites pour le Tournoi Dimensionnel. C'est tout. Enfin, pas tout à fait, ajouta-t-il après une courte pause.
___-Ah ?
___-Une fois que nous jugeons le moment venu, nous avons le devoir de vous affronter.
___-Pourquoi cela ? s'étonna Miku.
___-Pour gagner votre liberté.
___Le dernier mot résonna aux oreilles de la jeune fille.
___-Notre liberté ?
___Kuro hocha la tête.
___-Une fois vaincus, nous n'avons plus aucun droit sur vous, et vous êtes alors libres de décider si vous voulez rester ou non dans cette dimension, et quand vous voulez revenir. Nous serons alors à votre service.
___Miku serra les poings, désireuse d'en finir le plus rapidement possible avec cette histoire. Mais l'homme en noir leva une main pour l'arrêter.
___-Vous êtes encore bien loin d'être prête à m'affronter, dit-il. En l'état actuel des choses, vous n'auriez même pas l'ombre d'une chance de me toucher ne serait-ce qu'une fois.
___-On peut toujours essayer, répliqua-t-elle avec un air de défi.
___Kuro soupira, puis il disparut. L'instant d'après, Miku sentit une main se refermer sur l'arrière de son crâne.
___-Sachez que nous, Examinateurs, sommes d'un tout autre niveau que le vôtre. Si nous étions en vrai combat, votre tête ne serait à l'heure actuelle plus sur vos épaules.
___La jeune fille déglutit péniblement alors qu'elle se retournait pour faire de nouveau face à Kuro.
___-J'ai beau être votre but ultime, l'ennemi que vous devez vaincre pour gagner votre liberté, je suis également votre mentor. Du moins, jusqu'à ce que vous parveniez à me vaincre. Alors, voici votre première leçon : apprenez à juger la puissance d'un adversaire. Il n'y a aucune honte à abandonner lorsque l'ennemi est trop fort.
___Miku acquiesça sans mot dire. Elle ne s'était pas vraiment rendue compte du risque qu'elle prenait en affrontant Kuro. S'il avait été moins gentil, elle serait peut-être morte à l'heure qu'il est. Il avait raison : si elle voulait regagner sa liberté, elle devrait faire preuve de patience, et attendre d'être plus forte.
___Mais la patience ne faisait pas partie de ses qualités...
___-Si vous voulez devenir plus forte plus vite, il vous faudra vous battre plus, déclara Kuro.
___-Arrêtez de lire dans mes pensées ! s'écria Hatsune. C'est gênant !
___-Je vous prie de bien vouloir m'excuser, mais je ne choisis pas d'entendre vos pensées. C'est comme une seconde voix qui émane de vous à votre insu.
___Miku gonfla les joues de frustration et détourna son regard.
___-Allons, ne faites pas votre mauvaise tête, mademoiselle, poursuivit-il en riant. Cela ne vous réussit point.
___La jeune fille l'ignora superbement, ce qui le fit soupirer.
___-Pouvons-nous parler de votre prochain adversaire ?
___Hatsune reporta son attention sur lui.
___-Pourquoi faites-vous cela ?
___-Cela quoi ?
___-Quel but avez-vous à m'aider ? Je vais finir par devoir vous combattre au final.
___-Je crains que ce détail doive rester secret, du moins pour l'instant.
___Une étincelle s'alluma dans les yeux de Miku.
___-Un jour, je vous vaincrai. Je vais regagner ma liberté, et vous faire cracher toute la vérité.
___-Je suis ravi de l'entendre. Dans ce cas, vous me ferez le plaisir de remporter le combat d'aujourd'hui.
___-Je n'ai pas envie de perdre.
___Kuro secoua la tête.
___-Ce n'est pas suffisant. Il faut convoiter la victoire. Pas moins.
___Hatsune perçut un sourire chez son interlocuteur tandis qu'il réfléchissait.
___-Imaginez donc que votre adversaire est une personne qui n'aime pas ce que vous chantez. Persuadez-le à coups de poing.
___Miku sourit à cette idée.
___-Vous savez comment parler aux gens, hein ?
___-J'ai toujours été un splendide orateur.
___-Et donc, ces informations sur mon adversaire ?
___-C'est un jeune homme, d'une autre dimension que la tienne, mais vivant dans le même monde. Il est grec, et il a été touché par la grâce d'Apollon. À savoir, donc, qu'il se bat en séduisant son adversaire. Il a des muscles, mais un potentiel de niveau moyen, et il n'est pas vraiment dégourdi.
___-Un combat gagné d'avance, hein ? Bon, j'y vais !
___Il la regarda s'éloigner en silence, puis, lorsqu'elle fut hors de portée de voix, il murmura pour lui-même :
___-Mais tu es une fille...
___Et il disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Sam 31 Déc - 2:54

Chapitre VII
Atouts


___Miku pénétra dans l'arène, motivée par ce que Kuro lui avait révélé plus tôt. Elle était déterminée à progresser et à surpasser cet homme qui l'avait enlevée. Et la première étape de ce plan état très simple : elle devrait vaincre l'homme qui serait face à elle dans cette arène.
___Son poireau à la main, elle attendait avec impatience que se montre son adversaire. Elle voulait en finir au plus vite, et passer à d'autres combats, dans l'optique de progresser encore plus vite.
___Les portes face à elle s'ouvrirent, laissant apparaître un jeune homme d'une vingtaine d'années, portant un simple jean qui laissait à la vue de tous un corps parfait. Il était brun, aux cheveux mi-longs, encadrant un visage à la peau claire et aux yeux verts, envoûtants. Quant à son tronc, il possédait juste ce qu'il fallait de muscles.
___Le cœur artificiel de Miku fit un bond dans sa poitrine. Kuro avait eu beau la prévenir qu'il avait reçu la grâce d'Apollon, elle était loin de se douter de ce qui l'attendait. Rougissant furieusement, elle lâcha son arme de fortune pour se couvrir le visage.
___Un tel pouvoir de séduction... C'en était effrayant...
___Mais son adversaire lui-même était devenu effrayant, plongeant vers Hatsune le poing levé, prêt à la frapper sans le moindre remord. Celle-ci écarta son poing sans trop de mal, mais elle fut incapable de contre-attaquer, de frapper un visage si parfait.
___Et sa garde ouverte ne posa pas le moindre problème à l'homme, qui l'envoya valdinguer contre un mur de l'arène.
___Miku se releva, emplie de frustration. Elle ne parvenait pas à le frapper, pour la seule raison qu'il était beau !
___Il s'avança avec calme vers elle, puis effectua une courbette.
___-Bonjour mademoiselle. Vous êtes ravissante, dit-il avec une voix enjôleuse et un sourire de tombeur. Je me présente : Apollo, pour vous servir.
___La jeune fille se mordit la lèvre inférieure. Kuro lui avait dit de se servir de sa voix comme d'une arme, et l'adversaire qui était devant ses yeux savait parfaitement se servir de son atout majeur.
___Si elle n'avait pas été en partie artificielle, elle aurait très certainement arrêter de penser.
___Miku lança son poing, mais Apollo l'arrêta sans mal, l'attrapa et la balança de l'autre côté de l'arène. Malgré la vitesse qu'elle avait pris, elle décrivit une figure en l'air pour se réceptionner habilement et elle glissa sur le sol sur une courte distance.
___Étonnée elle-même de cette prouesse acrobatique dont elle avait été capable, la Vocaloid oublia momentanément la difficulté à laquelle elle faisait actuellement face. Mais cette satisfaction lui apporta un peu d'espoir. Après tout, si elle n'avait pas marqué d'hésitation avant de le frapper, elle l'aurait sans doute touché.
___Une idée germa soudain dans son esprit : elle allait le vaincre à son propre jeu !
___Rassemblant tous ses talents de comédienne, Miku commença à pleurer. Désemparé, Apollo se frotta l'arrière du crâne avant de s'approcher d'elle. Se rappelant où il était, il se ressaisit et leva son poing. Mais la jeune fille leva ses yeux en larmes vers lui, avec un visage exprimant l'innocence et la pureté, et surtout une incroyable fragilité. Le garçon n'osa pas frapper, et il baissa son poing.
___-Euh... Tout va bien ? demanda-t-il, pas sûr de lui.
___Miku sourit intérieurement, mais cela ne transparut pas sur son visage en larmes. Il était tombé dans le panneau ! Mais bien loin d'être satisfaite du résultat, elle poursuivit sa prestation de plus belle.
___-Non ! J'ai... j'ai mal !
___-Euh... je... euh... Je suis désolé...
___Maintenant ! pensa la jeune fille. Évitant de regarder le visage d'Apollo, elle le frappa en plein plexus solaire. Le souffle coupé, il s'agenouilla et chercha sa respiration. Mais pendant ce temps, Hatsune passa derrière lui et leva son coude. Elle sourit de sa bonne idée : si elle ne voyait pas son visage, elle n'aurait aucun mal à le frapper !
___Le coup, même s'il ne fut pas puissant, plaqua l'homme au sol. Outrée que l'on joue ainsi avec ses sentiments, elle n'hésita pas la moindre seconde à le frapper d'un coup de pied alors qu'il était encore en train de mordre la poussière.
___Miku attendit patiemment les dix secondes réglementaires, et lorsque la voix annonça qu'elle avait gagné, elle fit demi-tour en jetant un regard dédaigneux à Apollo, qui était toujours inconscient.
___Les lourdes portes de pierre s'écartèrent sur son passage. Elle avait le sourire aux lèvres, fière d'avoir vaincu son adversaire. Elle progressait, c'était un fait indéniable.
___Quand elle arriva dans le couloir, Hatsune entendit quelqu'un applaudir. Elle se retourna pour voir Kuro, assis dans l'un des canapés qui longeaient le mur extérieur de l'édifice.
___-Bravo pour votre exploit, dit-il simplement.
___-Un exploit ? J'avais pourtant dit que c'était un combat gagné d'avance, répliqua Miku.
___-Mais tu n'en sors pas indemne, lança-t-il en montrant ses mains égratignées.
___La jeune fille cacha ses mains immédiatement.
___-Et donc, qu'avez-vous appris durant ce combat ?
___-Il faut que j'exploite mes atouts, et que j'en fasse des armes. Plus tôt, j'ai fait comme Apollo, je me suis servie de mon charme pour le déstabiliser. Et c'était concluant.
___Kuro se leva.
___-Cela a fonctionné car il ne s'agissait pas d'un adversaire très intelligent, déclara-t-il. Contre d'autres, cette tactique restera totalement inefficace. Les personnes intelligentes sont de loin les plus dangereuses, car elles ne sont pas vulnérables à ces petites tactiques.
___Il leva son doigt vers elle.
___-Mais les personnes comme toi sont différentes. Tu es une chanteuse, et ton arme la plus puissante sera incontestablement ta voix. Mais imagine tout ce que tu peux faire avec une telle arme !
___-J'avoue que j'ai du mal.
___-Dans ce monde, expliqua-t-il, tu exploites ton potentiel et ton imagination. Tout ce que tu imagines, si tu en as la volonté et le potentiel, se réalise. Tu peux faire ce que tu veux de ta voix.
___-Mais... Il n'y a que dans ce monde que c'est possible ?
___-C'est là que c'est beau... Ton potentiel n'est éveillé que dans ce monde, mais tout ce que tu as acquis ici, tu l'as acquis de manière permanente.
___Miku écarquilla les yeux de stupeur.
___-Libre à toi de choisir de quelle manière tu veux utiliser tes compétences... Tu veux conquérir ton monde ? Jouer la justicière ? Devenir une hors-la-loi ? Ou bien ne rien changer à ton quotidien ? C'est toi qui vois.
___Hatsune se ressaisit et eut un petit sourire.
___-Changer mon quotidien, hein ? Voilà une idée qui me plaît. Mais... autre chose...
___-Oui ?
___-Quand vous vous excitez, vous vous mettez à me tutoyer...
___Kuro toussota de gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Sam 31 Déc - 3:47

Chapitre VIII
Frayeurs


___Miku éclata de rire.
___-Je vous ai déjà dit que cela ne me dérangeait pas, bien au contraire !
___-Vous ne saisissez pas... Pourrez-vous me vaincre si une relation d'amitié s'installe entre nous ?
___-Bien sûr. Je n'aurais qu'à me rappeler que c'est vous qui m'avez embarqué là-dedans.
___Kuro haussa les épaules.
___-Ainsi soit-il. Mais puis-je te poser une question ?
___-Oui ?
___-Pourquoi toi tu ne me tutoies pas ?
___Hatsune marqua une hésitation.
___-Eh bien... Je ne vous connaît pour ainsi dire pas du tout : ni votre vrai nom, ni votre visage. Alors je ne peux pas.
___-Pourtant, tu devras faire avec, soupira Kuro.
___La jeune fille se gratta l'arrière du crâne, ne sachant quoi répondre. Elle finirait par le savoir, mais cela restait embêtant.
___-Je peux combattre à nouveau ? demanda-t-elle.
___-Pour progresser plus vite, n'est-ce pas ? devina l'homme en noir. C'est ton choix, alors tu fais ce que tu veux. Mais pourquoi es-tu si pressée ?
___Miku leva les yeux pour fixer l'endroit sous sa capuche où auraient dû se trouver les siens.
___-Je tiens à ma liberté, tout simplement.
___-Je peux comprendre cela, mais on n'obtient rien avec la précipitation.
___Elle haussa les épaules.
___-On verra bien. Qui est mon prochain adversaire ?
___Kuro réfléchit un instant.
___-Ce sera Stylus, un type au fort potentiel très rapide et habile. Il n'a pas beaucoup de force, ceci dit, il maîtrise ses dagues comme personne.
___Savoir qu'elle aurait affaire à un adversaire avec de vraies armes refroidit un peu les ardeurs de Miku, qui sentit son courage et sa détermination s'envoler.
___-Il a beau être nouveau, il sera un puissant adversaire, poursuivit-il. Tu es sûre de vouloir lui faire face ?
___L'hésitation avait pris le dessus dans l'esprit de la Vocaloid. C'était vrai qu'elle voulait récupérer sa liberté au plus vite, mais la peur de mourir sur une erreur stupide la tenaillait. Tellement que ses jambes tremblaient comme des feuilles.
___Kuro posa sa main sur son épaule, ce qui la fit sursauter.
___-Ne te force pas, dit-il d'une voix rassurante. Rien ne sert de se précipiter. La peur est un bon sentiment. C'est la première chose qui nous indique lorsqu'un ennemi est trop fort.
___-Mais... Je risque ma vie dans ces combats ? demanda-t-elle.
___-Nous avons beau être dans une dimension parallèle, nous restons dans le domaine du réel. Ici, tu peux survivre à une blessure autrement mortelle à l'extérieur. Tes capacités régénératrices sont améliorées, certes, ceci dit, un coup qui te tuera sur le coup ne t'en rendra pas moins morte.
___-Je... je peux mourir ? répéta Miku d'une toute petite voix.
___-C'est un risque qui reste présent n'importe où, n'importe quand, confirma-t-il.
___La jeune fille leva ses mains devant elle, pour les voir tremblantes à cause de la frayeur. Elle n'avait pas pris conscience de cette réalité. Pourtant, lorsqu'elle avait encaissé des coups, la douleur aurait dû lui révéler qu'il ne s'agissait pas d'un rêve.
___-Allez, rentrons, proposa Kuro en tendant sa main.
___-Non ! s'écria Hatsune. Je veux progresser le plus vite possible !
___L'homme soupira.
___-Regarde la réalité en face : tu peines à tenir debout alors que tu dois combattre un adversaire qui te fait peur. Ce n'est pas aujourd'hui que tu progresseras.
___-Mais je ne vais pas avoir peur toute ma vie !
___-Il faut avoir de la patience...
___Facile à dire... Mais quand il s'agissait d'un enjeu tel que la liberté, c'était tout autre chose. D'autant plus que la patience n'entrait pas dans le registre de ses qualités.
___Se rappelant que son interlocuteur pouvait lire ses pensées, Miku le regarda bien en face avec un air de défi.
___-Je veux m'entraîner, déclara-t-elle.
___Kuro baissa sa main.
___-J'ai du mal à déterminer si tu es persévérante ou simplement capricieuse, soupira-t-il. Dans tous les cas, tu es obstinée.
___Il se détourna et se mit à faire les cent pas devant la jeune fille, en proie à une grande réflexion. Tellement grande qu'il se mit à réfléchir à voix haute.
___-Hmm... Un entraînement serait une bonne alternative : progresser, mais sans risques...
___Il s'arrêta soudain, tourna la tête vers Miku, puis il reprit son petit manège.
___-Non... Il faut des risques, sinon, elle ne progressera pas... Du moins, pas assez vite...
___La Vocaloid ne savait pas si elle devait s'amuser de la manière de réfléchir de Kuro ou si elle devait prendre peur de la tournure que prenait sa réflexion. Mais lorsqu'elle l'entendit ricaner, la seconde option s'avéra la plus plausible, et Hatsune se remit à trembler, telle une criminelle attendant son jugement.
___L'homme s'arrêta à nouveau et tendit sa main pour que Miku la prenne.
___-Très bien, je vais t'entraîner. Mais je préfère t'avertir : ce sera dur. Très dur.
___Miku écarta avec ses doigts une mèche de cheveux venue masquer son regard.
___-Si cela peut me permettre de progresser plus vite, je suis prête.
___Elle prit la main de Kuro, et tout devint blanc. Une fraction de seconde plus tard, ils se retrouvèrent au milieu d'une immense plaine, l'arène du Tournoi Dimensionnel se dessinant à l'horizon : c'était l'endroit où Kuro l'avait emmenée la toute première fois.
___-Belle vue, n'est-ce pas ? engagea l'homme. Personnellement, je pourrais rester ici pendant des heures.
___-Moi, je n'ai pas tellement eu le choix lorsque vous m'avez lâché ici la première fois, répliqua Miku d'une voix glaciale.
___Kuro se tourna vers elle.
___-C'est bien, nourris de la haine envers moi. Il faut que tu aies la rage de vaincre. Tu ne dois pas retenir tes coups. Hais-moi !
___-Oui, mais bon... Pour ce que cela va changer...
___-Je t'ai pris ta liberté. Je t'ai arraché à tes amis. Je te fais risquer ta vie sans raison ! Hais-moi !
___-Mais vous êtes trop...
___Miku ne put terminer sa phrase, un poing invisible l'ayant percutée en pleine poitrine. Le choc la projeta à une bonne dizaine de mètres en arrière, où elle tomba lourdement.
___-Hais-moi, ou tu perdras la vie, souffla Kuro avec un ton menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Dim 8 Jan - 0:44

Chapitre IX
Education forcée


___-Qu'est-ce qui vous prend ? s'écria Miku après avoir repris son souffle.
___-C'est toi qui a demandé à t'entraîner, non ?
___-Mais enfin, je ne voulais...
___-C'est le risque qui fait progresser ! coupa Kuro. Et tu veux progresser vite, non ? Alors vas-y à fond !
___-Mais à quoi cela sert ? Je ne peux pas vous vaincre ! C'est vous-même qui l'avez dit tout-à-l'heure !
___L'homme disparut de son champ de vision.
___-Je ne te demande pas de me vaincre, fit une voix derrière Miku, la faisant sursauter. Je te demande de survivre.
___Réagissant au dernier instant, Hatsune esquiva un coup de pied d'un bond en avant, puis elle se releva habilement. Mais en regardant Kuro, elle vit qu'il sortait de ses manches deux courtes dagues à la lame noire.
___-Eh ! Pas d'armes ! lança Miku, désormais effrayée pour de bon.
___-Pourquoi pas ? Cela remplacera avantageusement le combat que tu n'as pas fait.
___-Avantageusement ? C'est encore pire, oui !
___Kuro bondit vers elle, et, prise de peur, elle eut le réflexe de lever les bras devant son visage. Le contact de l'acier avec sa peau fut douloureux. Très douloureux.
___-Mauvais réflexe, lâcha l'homme tandis que Miku s'agenouillait, les larmes au yeux et criant de douleur. Protéger le visage, c'est bien, mais si tu es incapable de voir ton adversaire et de contre-attaquer, c'est inutile.
___Hatsune n'avait pas écouté. Elle était paralysée, regardant avec effroi le sang s'écouler de sa plaie béante. Mais une nouvelle douleur dans le dos la fit hurler à la mort.
___-Il ne faut jamais quitter des yeux son adversaire, et encore moins lui tourner le dos. C'est la porte ouverte à des attaques fatales. Si tu n'étais pas un être artificiel, tu aurais perdu connaissance avec tout ce sang perdu.
___Miku se retourna péniblement et vit avec horreur la mare de sang qui s'était formée. Elle ne pouvait plus rien faire. Elle était tétanisée. Son cerveau ne fonctionnait plus. Et bientôt, son cœur aussi cesserait de battre.
___-La réalité est cruelle, Miku. Elle n'a aucune pitié. Alors tu dois te lever et affronter cette réalité. Défie cette réalité ! Défie-la avec toutes tes ressources !
___La jeune fille n'avait rien suivi de son monologue. Mais un coup de poing la ramena de force à la raison.
___-Si tu ne fais rien, tu vas mourir, lui fit remarquer Kuro. Tu as beau ne pas être humaine, il s'agit tout de même de ton fluide vital.
___Voyant qu'elle cédait de nouveau à la panique, il lui décocha un coup de pied qui la fit valser à quelques mètres.
___-Pour commencer, calme-toi. Tu ne pourras rien faire de bon si tu es soumise à la peur.
___Miku leva un regard chargé de haine sur Kuro. À ce stade, elle n'avait plus grand chose à perdre... Elle inspira donc un bon coup et se releva, titubante.
___-C'est un bon début, approuva Kuro. Alors ? Que vas-tu faire pour survivre ?
___Ses esprits pleinement retrouvés, elle avait à présent une envie folle de lui coller une droite en pleine tête. Cependant, elle avait pleinement conscience d'en être parfaitement incapable. Pour l'instant, elle devait se soigner, et vite ! Mais comment ?
___« Tout ce que tu imagines, si tu en as la volonté et le potentiel, se réalise. Tu peux faire ce que tu veux de ta voix. »
___Ces mots résonnèrent en elle, au plus profond de son être. La solution se trouvait là. Faire de sa voix son arme, un atout. Elle ne voulait pas mourir. Sa voix était la clef.
___Elle calma sa respiration, s'efforçant de ralentir les battements de son cœur. Puis de sa gorge sortit une note. Note qu'elle maintint un long moment. Et pendant toute la durée de cette note, ses blessures guérissaient à vue d’œil.
___Une voix angélique, guérissant de tous les maux. « Angel Voice ».
___Quand elle eut fini, Miku s'écroula de fatigue. Mais elle était indemne. Indemne et heureuse : elle avait réussi ! Elle s'était servie de sa voix pour se sortir d'une situation désespérée !
___-Tu vois quand tu veux ! Ta voix sera ton arme principale. Tu peux en faire ce que tu veux.
___Son calme retrouvé, Miku ne désirait qu'une seule chose à présent : faire payer Kuro. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de sa voix ? Eh bien elle allait mettre cela en pratique dans l'instant !
___Hatsune se releva, fredonnant une note grave qui s'imprégnait peu à peu de colère. Puis la note devint plus forte, résonnant malgré le fait qu'ils se trouvaient en extérieur. Alors elle hurla de toutes ses forces.
___-Paradise Song !
___Un rayon impressionnant sortit de sa bouche, manifestation visible des puissantes ondes de sa voix. Ce rayon échoua cependant à toucher l'homme en noir qui avait de nouveau disparu de son champ de vision.
___-Tu apprends plutôt vite, dis-donc...
___Miku se retourna pour voir Kuro la surplomber de toute sa hauteur. Lorsqu'il leva sa main, bien consciente qu'elle ne pourrait échapper à la sentence, elle ferma les yeux et attendit.
___-Mes félicitations. Tu viens de franchir un cap bien difficile.
___Et ce qu'il se passa alors surpris la jeune fille au plus haut point : il lui frotta la tête en guise de récompense.
___Devant un tel geste affectif, Miku ne put retenir les larmes qu'elle n'avait pu faire couler tout au long du combat. Alors elle se mit à pleurer, pleurer toutes les larmes de son fragile petit corps. Se voulant rassurant, Kuro continua de lui caresser les cheveux, et cela la fit pleurer de plus belle.
___Après tant d'émotions, qu'elle craque était tout à fait normal. Elle n'était pas habituée à l'horreur liée aux combats. Elle n'était pas habituée à subir tant de souffrances.

___-Ça va aller ? demanda Kuro.
___-Oui, merci, répondit Miku en essuyant ses yeux rougis par les larmes.
___-Il te faudra t'accoutumer à ce genre de traitements, pourtant. Et bien plus vite que tu ne le penses.
___-Je sais.
___-Alors ? Que vas-tu faire de tes pouvoirs ?
___-Rien, dit-elle après un instant de réflexion. Je vais vivre ma vie et prendre les choses comme elles viendront. Si je dois m'en servir, alors je m'en servirai.
___-Sage décision. Oui. Sage décision...
___Il posa sa main sur son crâne, les ramenant dans la salle à manger où se trouvaient toujours ses amis.
___-Miku ! s'exclamèrent-ils d'une même voix.
___-Sur ce, bonne chance pour la suite, chuchota Kuro avant de disparaître à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Mer 11 Jan - 1:44

Chapitre X
Résolutions


___-C'est une véritable histoire de science-fiction ! s'exclama Luka.
___Après être revenue chez elle, Miku avait été assaillie d'un torrent de questions, et elle avait été obligée de raconter son histoire à ses trois camarades qui étaient restés pendus à ses lèvres. Et après avoir achevé son récit, Luka fut la première à réagir.
___-Et c'est pourtant la stricte vérité, argua Hatsune.
___-Difficile de penser à un mensonge alors qu'on a vu ce type disparaître avec toi, déclara Ren sous les hochements de tête de sa sœur.
___-Mais pourquoi toi ? demanda Luka. Il aurait pu choisir quelqu'un d'autre qui sait se battre ! Ce n'est pourtant pas cela qui manque ? Alors pourquoi une fille frêle comme toi ?
___Afin de conserver un minimum de paix dans sa vie, Miku avait omis quelques détails. Mais il semblerait que cela ne serait pas aussi simple...
___-Va savoir, esquiva-t-elle habilement.
___-Oui, je veux savoir ! La prochaine fois qu'on le voit, je lui demande !
___Miku déglutit discrètement : avec le caractère de son amie, il était bien possible qu'elle le fasse ! Et puis, Kuro n'aurait eu aucune raison de le lui cacher...
___-Euh... Je lui ai déjà demandé, mais il m'a dit que c'était secret, mentit Hatsune.
___-Mouais... Je ne suis pas convaincue.
___Il fallait trouver une diversion, et vite !
___-Euh... Une séance shopping, ça vous dit ?
___Les yeux de Luka s'illuminèrent : c'était trop facile.
___-Un peu que ça me dit !
___-Sans façon, refusa Ren en sortant de la pièce.
___-Je vous rejoindrais bien, mais j'ai du ménage à faire, s'excusa Rin.
___-Bon, eh bien, allons-y, Luka !
___-D'accord. Mais avant, je dois passer à la banque. J'ai eu quelques soucis avec mon compte.
___-Si tu veux, accorda Miku, pressée de faire oublier à sa camarade ses intentions envers Kuro.
___Elles sortirent donc de la maison en discutant joyeusement du concert de la veille (même si pour Miku, ce concert avait eu lieu bien plus de douze heures auparavant). Les passants furent nombreux à les reconnaître, et ils saluèrent joyeusement les deux jeunes filles, qui sourirent en retour. Cela faisait bien longtemps qu'elles avaient satisfait tout le monde avec leurs autographes.
___Elles entrèrent donc dans la banque après une petite demi-heure de marche. Luka fut immédiatement accueillie par l'un des banquiers, passant devant d'autres personnes qui attendaient là depuis un moment. Mais ces derniers connaissant toutes la jeune fille, ils ne dirent trop rien.
___C'est alors qui trois individus vêtus de noir et cagoulés firent irruption dans la large hall, armés de pistolets et autres mitrailleuses.
___-Que personne ne bouge ! Les mains en l'air et tout le monde à genoux ! hurla ce que devait être le chef du petit groupe. C'est un hold-up ! Le premier qui bouge, je lui éclate la face !
___Miku se retint de pleurer. Pourquoi fallait-il que cela lui arrive ? Ces derniers temps, elle avait la désagréable sensation d'attirer vers elle tous les malheurs possibles et imaginables.
___-Toi ! lança un homme à une femme derrière son comptoir. Du pognon ! Mets-nous du pognon dans un sac, et vite !
___Un gamin qui devait avoir trois ou quatre ans se mit alors à pleurer.
___-Faites-lui fermer sa gueule ! beugla l'un des voleurs.
___Mais personne n'osa bouger pour calmer le petit.
___-Tais-toi ou je te troue la tête ! lança-t-il en pointant son pistolet sur l'enfant.
___Personne ne fit le moindre mouvement. Tout le monde avait peur pour sa vie. Même la mère de l'enfant, tétanisée, ne pouvait rien faire.
___Elle avait vraiment le chic... Alors même qu'elle venait de décider de ne pas user de ses nouveaux talents, voilà qu'un événement survenait où elle n'avait pas le choix. Après tout, personne n'oserait intervenir, et puis, rester sans rien faire alors même qu'on vivait une scène horrible relevait presque de l'impossible.
___Et compte tenu de son caractère, c'était impossible.
___S'il y avait une chose qu'elle regrettait, c'était que Luka avait les yeux rivés sur elle, et non pas sur le gamin. Mais elle était décidée à agir.
___Miku se concentra et sortit une note grave de sa gorge, note chargée de colère. Elle regarda l'homme qui s'apprêtait à tirer sur l'enfant.
___-Paradise Song !
___Le voleur ne remarqua qu'au dernier instant le rayon d'ondes soniques, qui le fit décoller du sol avant de l'encastrer violemment dans le mur, où il resta, de l'écume sortant de sa bouche.
___Avant que ses deux complices ne reprennent leurs esprits, Miku se leva et se dirigea en courant vers le plus proche des deux. Quand ce dernier la vit, il pointa ses armes sur elle, mais il n'eut point le temps de faire feu, la jeune fille l'ayant assommé d'un violent coup de genou au menton. L'homme s'écroula lourdement, le bruit des armes tombant contre le carrelage résonnant dans le hall.
___Le dernier voleur voulut tirer sur Hatsune, mais celle-ci, découvrant des trésors d'agilité, avait fait un magnifique bond digne des plus grands sportifs olympiques. Elle pointa son pied vers le visage de l'homme, qui eut le réflexe d'esquiver d'un pas sur le côté. Mais en atterrissant, Miku pivota rapidement, fauchant les jambes du type qui tomba rudement en arrière. Il voulut tirer sur la jeune fille qui se relevait, mais à cause du choc qu'il venait de recevoir, ses mouvements étaient plus lents qu'il ne l'aurait voulu, et elle fit un petit bond et posa ses pieds sur ses poignets, les plaquant au sol. Enfin, elle frappa l'homme au menton pour lui faire perdre conscience.
___Une fois qu'elle eut terminé, Miku prit enfin conscience qui si elle avait fait la moindre erreur, elle aurait pu être tuée. Elle expira à fond pour ne pas succomber à ses peurs, en se persuadant que c'était terminé.
___Réalisant enfin qu'ils étaient en sécurité grâce à la Vocaloid, les gens présents se mirent à applaudir, ajoutant des "merci" qui enchantèrent la jeune fille. La mère de l'enfant alla même jusqu'à s'incliner de reconnaissance.
___Mais Luka la ramena à la dure réalité.
___-Tu peux m'expliquer où est-ce que tu as appris tout cela ? Non, comment as-tu appris cela, plutôt ?
___-Toute seule, avoua Miku. Plus ou moins.
___-Et comment veux-tu que j'y croie ?
___-Tu ne diras rien à personne, hein ?
___-Même si je ne disais rien, ton petit exploit va passer à la télé.
___La Vocaloid prit enfin conscience de l'étendue des conséquences de ce qu'elle venait de faire...
___-Ah mince ! J'avais pas pensé à ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Jeu 12 Jan - 0:55

Chapitre XI
Conséquences


___« Aujourd'hui, une banque a été abordée par trois individus masqués et armés, prenant en otage la trentaine de civils présents sur les lieux. La police est arrivée sur les lieux une dizaine de minutes après le début des événements, et ont vu, surpris, les supposés « otages » sortir avec les voleurs. Parmi ces otages se trouvaient Hatsune Miku et Megurine Luka, les deux Vocaloid. Hatsune Miku se serait, d'après les témoins, débarrassée des trois voleurs à elle seule.
___-C'était impressionnant ! Y'a eu un grand « BANG ! » et puis plein de « PAF ! » et de « PAN ! » et après, les voleurs étaient par terre !
___-Je n'ai pas trop compris... Le gosse pleurait, puis elle a crié et s'est battue comme dans les films...
___-C'était un truc de fou ! On se serait cru dans un manga ! Les super-stars font du kung-fu ou quoi ?
___Après cet incident, notre équipe de journalistes a cherché à en savoir plus auprès de la principale concernée, mais elle avait déjà quitté les lieux. Nous rejoignons donc notre envoyée spéciale...
___-Oui, je suis actuellement devant... »
___Luka éteignit la télévision, et on put alors entendre une foule de personnes se pressant devant la porte d'entrée pour obtenir une interview. La jeune fille aux cheveux roses foudroya Miku du regard, qui aurait alors voulu se cacher, même dans un trou de souris, si elle avait pu le faire.
___-Tu es fière de toi ?
___-Mais euh ! Tu voulais que je fasse quoi ? demanda Hatsune, au bord des larmes.
___-Rien ! La police nous aurait secouru !
___-Et cet enfant ? Je le laissait se faire tuer ?
___Luka se gratta la joue.
___-Bon, je reconnais que tu as bien fait... Mais tu as vu où nous en sommes à présent ?
___-Oui...
___-Tu vas prendre tes responsabilités, n'est-ce pas ?
___-Hein ? Nan ! J'veux pas !
___Luka se leva, une cravache à la main et un air menaçant sur son visage.
___-Alors tu vas tout me raconter dans les moindres détails... Hmm ?
___À présent, Miku était plaquée contre le mur, tremblant comme une feuille. Se servir de ses pouvoirs ? Elle ne se souvenait même plus qu'elle en avait...

___-Était-ce vraiment si dur d'en parler ? interrogea Luka après que Miku lui ait dit toute la vérité.
___La jeune fille ne dit pas un mot.
___-Alors comme ça, tu aurais un potentiel caché en toi... Potentiel qui te permettrait d'exécuter diverses prouesses, comme ce matin. Et donc, tu pars dans cette autre dimension pour éveiller ce potentiel.
___-En gros, c'est ça, fit une voix dans l'angle de la chambre de Miku.
___Luka se retourna et vit l'homme en noir.
___-Ah, tiens ! Vous voilà ! J'avais quelques questions à vous poser !
___-Je crains malheureusement ne pas être en mesure de vous en apprendre plus que ce que vous a dit votre chère amie.
___-Mais vous en savez plus que ce que vous ne voulez dire.
___-En effet.
___-Alors je...
___-Je vous demanderai de ne pas essayer de vous en prendre à moi, anticipa Kuro. Je suis tenu de ne pas tuer Hatsune Miku, mais en ce qui vous concerne, je n'ai reçu absolument aucune directive.
___-Vous...
___-Je suis en effet sous les ordres de quelqu'un.
___-Co...
___-Je peux lire dans vos pensées.
___Il y eut un long silence.
___-C'est frustrant, hein ? lança Miku à son amie.
___-Plutôt, oui... Ne pas pouvoir en placer une me donne envie de le fouetter...
___-Mais vous êtes venu juste pour discuter ?
___Kuro se tourna vers elle, puis la regarda en silence.
___-Bien sûr que non... Vous êtes venu m'emmener...
___Elle n'avait quasiment pas le temps de souffler entre deux « kidnappings ».
___-N'est-ce pas vous qui désiriez progresser au plus vite ? s'enquit-il.
___Ah, il la vouvoyait de nouveau. Enfin, en présence de Luka, il valait mieux, sinon, elle se poserait bien trop de questions.
___-Po... commença Luka.
___-Non, je ne vous emmènerai pas, coupa Kuro.
___-Mais...
___-Oui, j'en ai le droit, mais non, vous n'êtes pas une candidate valable.
___Miku percevait une pointe d'amusement dans sa voix. À croire qu'il aimait taquiner Luka en la coupant dans son élan. Mais visiblement, cette dernière aussi avait perçu ce ton.
___-Vous...
___-Oui, je me fous un peu de vous. Beaucoup, même.
___Pour la Vocaloid aux cheveux roses, ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Elle sortit une cravache d'on ne savait où, alors qu'une veine palpitait sur son front et qu'une étrange aura sombre l'entourait. Lorsqu'elle donna un coup de cravache contre sa main, Miku recula d'instinct, regardant avec frayeur son amie.
___-Vous... vous ne...
___-Si, je tiens à ma vie, coupa de nouveau Kuro, à la limite du fou rire.
___Luka démarra au quart de tour et bondit en avant pour lui donner un coup, qui finit malheureusement dans le vide.
___-Eh oui, je me déplace entre les dimensions, et vous pensiez m'avoir ?
___Pas surprise le moins du monde, Luka se retourna et attrapa le bras de l'homme avec un fouet.
___-Viens ici que je te passe les menottes !
___-Non merci, je me dois de refuser votre invitation.
___Il disparut de nouveau, se libérant de l'emprise du fouet.
___-Je v...
___-Non, vous n'allez pas me tuer.
___Luka poussa un immense cri de rage, et Kuro esquiva un nouveau coup de cravache en se téléportant, à côté de Miku, cette fois-ci.
___-On y va, très chère, dit-il en lui posant la main sur l'épaule.
___-Non, pas maintenant ! Elle... !
___Hatsune n'eut pas le temps de terminer sa phrase que tout devint blanc autour d'elle. Quand la couleur revint brutalement, elle se mit à quatre pattes.
___-...elle va tout casser dans ma chambre, pleura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Jeu 12 Jan - 2:04

Chapitre XII
Dualité


___-Bon, oublie ta chambre pour l'instant, j'ai quelques infos à te transmettre, avança Kuro.
___-Des infos ?
___-Tout à fait.
___-À propos de quoi ?
___-À propos de toi.
___Toute l'attention de Miku se reporta sur les paroles de Kuro.
___-Et donc ? pressa-t-elle, son impatience la rongeant déjà.
___-Outre le fait que ton arme ne te donne aucun avantage conséquent en combat...
___-Quelle déduction...
___-Je perçois une once d'ironie dans ta voix.
___-Non !?! Vous croyez !?!
___Il y eut une brève seconde de silence, après quoi Miku explosa :
___-Un poireau ! Un poireau ! A-t-on déjà vu quelqu'un se battre avec un poireau ? Franchement ?
___-Oui : toi.
___La Vocaloid repensa à Luka qui devait sûrement être en train de dévaster sa chambre à l'heure qu'il était, et se dit qu'en effet, le ton désobligeant de Kuro pouvait être très désagréable.
___-À part moi...
___-Ah, là, personne.
___Jugeant préférable de changer de sujet avant qu'elle ne perde patience, Miku se massa le crâne avant de reprendre la parole.
___-Bon, et donc, à part mon arme ?
___-Oui, nos études sur toi et ta manière de te battre nous ont montré que tu serais plus efficace en tant que soutien. Et c'est sans compter la manière dont tu te sers de ta voix.
___-Et ?
___-Et donc je pense qu'il est grand temps de t'initier aux combats en duo.
___-En duo ?
___-Oui, en deux contre deux, si tu préfères. Les règles sont strictement les mêmes, mais comme vous êtes deux, il convient de changer la manière de se battre. Enfin, toi, tu n'auras pas grand chose à changer.
___-Et donc, que dois-je savoir ?
___-Une multitude de choses. Tout d'abord, les combinaisons possibles pour un duo. Il peut y avoir deux combattants, ce qui se marie assez mal à moins d'une parfaite synchronisation. Ensuite, il peut y avoir un combattant et un mage, le combattants pour prendre les coups, le mage comme force de frappe. Et enfin, le type de duo que tu vas former, une combinaison entre soutien et combattant. La fonction de soutien est assez rare et difficile à assumer, donc je pense que tu feras le plus souvent face aux deux autres types de duos que je viens de citer. Ton rôle sera de soutenir ton partenaire pour qu'il puisse se donner à fond sans se soucier de rien à part vaincre ses adversaires, et éventuellement te protéger.
___-Éventuellement ?
___-Il faudra que tu sois capable de te protéger seule, mais si les adversaires sont un minimum intelligents, ils te cibleront en premier.
___-Charmant...
___-Donc, tu devra supporter ton allié en le soignant et en le rendant plus fort, mais tu devras également te protéger toi-même, soit en te soignant, soit en te battant, soit en invoquant de l'aide.
___-Invoquer de l'aide ?
___Miku réfléchit une minute.
___-Vous m'aviez dit que tant que l'on a l'imagination et les capacités, on peut faire absolument tout ce que l'on veut, hein ?
___-C'est en effet ce que j'ai dit.
___-Alors il y a une chose que je voulais essayer...
___Miku posa sa main au sol et se concentra.
___-Invocation de fans !
___Cinq cercles de lumière bleue apparurent alors au sol, formant après-coup des colonnes de taille humaine. Lorsque la lumière s'estompa, cinq hommes armés de poireaux furent découverts. Puis ils hurlèrent de rage et se jetèrent sur Kuro, qui s'en débarrassa sans broncher.
___-Pas mal. Cela reste une invocation de faible niveau, mais c'est pas mal, pour un début. Cependant, tes invocations ne te protègent pas : elles attaquent aveuglément le premier ennemi qu'elles croisent.
___-Désolé, j'avais pas prévu que vous me feriez combattre avec quelqu'un d'autre.
___-Ce n'est pas grave. Mais dorénavant, tu te battras en tant que soutien, et donc tu devras développer tes capacités en tant que tel.
___-Mais j'ai quand même le droit de combattre, non ?
___-Je n'ai jamais dit que tu n'en avais pas le droit. Mais tu excelles dans les techniques de soutien, il serait donc mieux que tu t'en tiennes à cela.
___-...
___-Quoi ?
___-Et comment je fais pour vous vaincre si je ne fais que soutenir ?
___-Je n'ai jamais dit que tu devais t'y prendre seule.
___Il aurait pu le préciser avant...
___-Mais les Examinateurs de tes alliés seront alors aussi de la partie.
___Finalement, cela n'avait pas grande importance.
___-Et avec qui je vais combattre ? demanda Miku.
___-Hmm... Jusqu'à ce que tu te trouves un partenaire avec qui tu veux faire équipe, tu vas vraisemblablement devoir t'essayer avec des personnes choisies au hasard.
___-Est-ce que je peux au moins faire connaissance avec mes coéquipiers avant de me battre avec eux ?
___-Bien sûr. Autrement, ce serait difficile, n'est-ce pas ? Alors je te laisse y aller, annonça Kuro en désignant l'arène dans le lointain.
___-Encore !?! Je vais encore devoir marcher jus...
___Mais l'homme avait déjà disparu.

___Trois heures après qu'elle ait entamé sa longue marche, Miku franchit enfin les portes de l'immense bâtiment. Une hôtesse vint l'accueillir, cette dernière n'ayant visiblement pas remarqué l'humeur massacrante de la Vocaloid.
___-Votre partenaire vous attend, déclara-t-elle.
___L'hôtesse l'emmena devant les portes de l'arène où l'attendait déjà quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Jeu 12 Jan - 3:00

Chapitre XIII
Attachement


___Aujourd'hui, Miku avait combattu bien plus qu'elle n'en avait l'habitude, enchaînant les combats avec autant de partenaires différents. Malgré son corps artificiel, il lui fallait reconnaître qu'elle était morte de fatigue.
___-Alors ? demanda Kuro à sa sortie de l'arène.
___-Crevée...
___-Je ne parlais pas de cela. Comment étaient tes partenaires ?
___-Pas mal, mais aucun ne me convient vraiment.
___-Ça alors ! Tu es du genre difficile ?
___-Très...
___-Cela ne m'étonne pas.
___Miku n'avait même plus la force de répliquer.
___-Et tes progrès personnels ?
___-Je ne pense pas pouvoir m'en plaindre.
___-Et que penses-tu des combats en duo ?
___-Je me tue à aider les autres pendant qu'on essaie de me tuer tout court, c'est la grande joie. Mais je trouve cela toujours mieux que d'être seule.
___Kuro la regarda en silence un instant.
___-J'imagine que tu n'en feras pas plus aujourd'hui. Je vais te laisser rentrer.
___Il posa la main sur son crâne, et l'instant d'après, ils se retrouvèrent dans la chambre de Miku. Ou du moins ce qu'il en restait. Luka avait visiblement laissé libre cours à sa rage en brisant plus ou moins tout ce qui lui était passé sous la main. De toute la pièce, il ne restait plus que les gros meubles d'intacts, à savoir la gigantesque armoire et le lit à baldaquin.
___Pour Hatsune, il ne fallait pas plus que ce dernier objet pour être satisfaite. Elle s'allongea dedans, n'ayant pas remarqué le désastre qu'était sa chambre.
___-Bonne nuit, princesse, entendit-elle avant de sombrer dans un profond sommeil sans rêves.

___Tu es faible, Miku... Bien trop faible...
___-Qui... qui êtes-vous ?
___-C'est moi ! Luka ! Debout Miku !
___Hatsune se leva, encore dans les vapes. Par la fenêtre, elle vit que le soleil se levait à l'horizon... C'est qu'elle avait dormi un bon bout de temps. Mais... elle était sûre d'avoir entendu une voix avant de se réveiller...
___-Eh ! Fini de dormir ! Les journalistes veulent te voir ! Et ils s'y prennent de bonne heure !
___-Ah bon ? Mais euh...
___-Il n'y a pas de mais ! J'en ai marre de les voir devant la porte du matin au soir, alors tu vas aller leur parler !
___-Mais pour leur dire quoi ?
___-Je veux pas le savoir ! Dis-leur la vérité !
___Cela ne les regarde pas...
___-Cela ne les regarde pas !
___-Eh ben va leur dire ! Je t'ai laissé dormir hier, alors maintenant, fais en sorte qu'ils nous fichent la paix !
___-Mais...
___Miku regarda rapidement autour d'elle, pour prendre enfin conscience du carnage qu'était sa chambre.
___-Qu'est-ce que c'est que cette pagaille !?!
___-T'occupe et va calmer les journalistes !
___-J'ai bien peur qu'elle ne puisse avoir cette opportunité...
___Miku et Luka se retournèrent vers la fenêtre pour y voir Kuro adossé, son visage toujours dissimulé dans l'ombre de sa capuche.
___-Vous... souffla la Vocaloid aux cheveux roses.
___-Moi, confirma l'homme. Nous y allons, très chère.
___Avant que Luka n'ait eu le temps d'émettre la moindre objection, Kuro posa sa main sur l'épaule de Miku et l'emporta avec elle, juste devant l'édifice du Tournoi, cette fois-ci.
___-Alors, bien dormi ? s'enquit-il.
___-Plutôt, oui.
___-Tant mieux, parce qu'aujourd'hui, tu as du pain sur la planche. Toute une série de combats en duo !
___-Encore ?
___-Jusqu'à ce que tu trouves le bon partenaire, tu n'auras pas d'autre choix. Mais sois rassurée ! Cette fois-ci, j'ai un collègue qui veut que tu fasses équipe avec son protégé, et personnellement, je n'y vois aucun inconvénient.
___-Ah bon ?
___-Il a un fort potentiel, et je pense que vous feriez une bonne équipe. Mais assez discuté, rentrons.
___Miku le suivit à l'intérieur, et après une longue minute à parcourir le large couloir circulaire, elle vit un autre homme en noir, qui leva une main lorsqu'il aperçut Kuro. De derrière cet homme apparut un jeune garçon, de grande taille, aux cheveux marrons en bataille et aux grands yeux ronds de la même couleur, sur un visage séduisant. Lorsque Miku le vit, elle sourit malgré elle, et le garçon en fit de même.
___-Enchanté, je m'appelle Brandon.
___-Et moi, Miku.
___Ils se regardèrent l'un l'autre en silence, souriant bêtement.
___-Ma foi, ils ont l'air de s'entendre, fit Kuro.
___-Cela m'en a tout l'air, confirma l'autre Examinateur. J'espère quand même que ce sera une bonne équipe.
___-Ils feront connaissance sur le tas. J'ai confiance en ma protégée.
___-Moi de même.
___-Alors tout devrait normalement bien se passer. Bien ! Nous allons vous laisser. Tâchez de ne pas nous décevoir...
___Les deux hommes disparurent en même temps sans un bruit, laissant les deux jeunes gens ensemble.
___-Il paraît que tu es un soutien efficace, commença Brandon. Je compte sur toi !
___-Mon Examinateur ne m'a pas dit grand chose de toi, mais je compte sur toi aussi !
___Tous les deux souriants, ils pénétrèrent dans l'arène lorsque les portes s'ouvrirent devant eux. Voilà un duo qui allait s'annoncer passionnant, pensa Miku en regardant son partenaire.
___Tu es trop faible pour pouvoir le protéger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Ven 13 Jan - 0:14

Chapitre XIV
Voix


___En face d'eux entrèrent deux autres garçons, pas très sûrs d'eux, qui allèrent même jusqu'à reculer en voyant Brandon sortir une large épée à double tranchant d'un baudrier placé dans son dos. Un peu honteuse, Miku n'osa pas prendre son poireau qu'elle garda à sa ceinture.
___Leurs deux adversaires, après une brève hésitation, sortirent des couteaux de leurs poches. Mais on voyait bien qu'ils tremblaient à l'idée de se battre.
___-Des adversaires faciles, nota Brandon.
___-Tant mieux, fit Miku, tout sourire.
___-Ce sera l'occasion de mieux faire connaissance.
___Pour un peu, Hatsune serait tombée à la renverse de bonheur.
___Laisse tes sentiments de côté...
___Encore cette voix ! Maintenant, elle était sûre qu'elle ne rêvait pas ! Mais son partenaire ne semblait pas l'avoir entendue...
___-Allez ! On y va ! lança Brandon en bondissant en avant.
___Miku secoua la tête pour chasser cette voix de son esprit et se concentra. Elle commença à chanter une douce musique, gardant Brandon bien en vue.
___-Tenshi no Uta !
___Une légère aura blanche entoura le garçon qui s'élança en avant avec encore plus de vigueur. Il donna un revers de son épée au premier adversaire qui, bien que tremblant, réagit assez vite pour esquiver l'attaque de justesse. Son allié se jeta alors sur Brandon, dague levée. Son coup atteignit le jeune homme au bras, mais l'aura de Miku empêcha la lame de s'enfoncer trop profondément dans sa chair. Réagissant à la douleur, Brandon frappa de son poing celui qui l'avait touché en pleine tête, lui faisant cracher quelques dents.
___Satisfaite que son partenaire soit aussi efficace, Hatsune entreprit d'élever sa voix à nouveau, une voix forte et entraînante.
___-Warrior Song !
___En réponse à ce chant, Brandon poussa un cri de guerre et fonça sur l'ennemi qu'il avait mis au sol un peu plus tôt. Celui-ci roula sur le côté pour esquiver l'épée qui se planta dans le sol. Profitant de cette occasion, son partenaire s'écarta et courut vers la jeune fille restée à l'arrière. Mais Miku n'avait pas l'intention de se laisser atteindre de cette manière : elle plaqua sa main au sol, prête à entrer en scène.
___-Invocation de fans !
___Neuf cercles de lumière apparurent autour de la Vocaloid, puis neuf hommes armés de poireaux en jaillirent, poussant des cris de guerre. Devant une telle offensive, le garçon face à elle hésita, ce qui lui fut fatal : les fans lui bondirent dessus et le rouèrent de coups.
___Lançant un clin d’œil à Brandon pour lui dire qu'elle ne risquait rien, ce dernier sourit et leva son arme comme s'il tenait un club de golf. Son adversaire, pris de panique, voulut se relever, mais il ne put le faire à temps pour esquiver ce coup du plat de la lame. Le type vola littéralement pour aller s'écraser contre le mur de l'arène. Quant à l'autre ennemi, après que les invocations de Miku se furent dissipées, il gisait sur le sol, inconscient.
___Les deux partenaires attendirent dix secondes, au bout desquelles on annonça leur victoire. Heureux, ils se serrèrent la main avant de sortir de l'arène, un large sourire sur leurs lèvres.
___Ils étaient faibles...
___-Tu as entendu ? s'exclama Miku.
___-Quoi donc ? demanda Brandon.
___Il y eut un instant de silence.
___-Non... Rien...
___Peut-être était-ce son imagination, après tout...

___-Mes félicitations, lança Kuro à leur sortie.
___-Ils ne s'en sont pas trop mal sortis, fit l'autre Examinateur.
___-Une belle paire. Qu'en pensez-vous, tous les deux ?
___Miku et Brandon se regardèrent, puis sourirent.
___-Je veux bien faire équipe avec lui.
___-Moi de même.
___-Je pense que vous vous protégerez efficacement l'un l'autre, approuva l'Examinateur de Brandon.
___Tu es trop faible pour cela...
___-Alors, que diriez-vous de repartir de suite pour un autre com...
___Il fut interrompu par Kuro qui leva une main.
___-Miku, suis-moi.
___La jeune fille obéit et l'homme l'entraîna à l'écart.
___-Tout va bien ?
___Ainsi donc, il avait remarqué !
___-Remarqué quoi ?
___-Depuis peu, j'entends une voix dans ma tête !
___-Tu... entends une voix ?
___C'est inutile...
___-Vous l'avez entendue ? demanda Miku.
___-Non... avoua-t-il.
___Il ne peut m'entendre... Il sait que tu ne mens pas, mais je suis une autre partie de toi... qu'il ne peut atteindre...
___-Mais... que... qui es-tu ?
___Je te l'ai dit... Je suis là parce que tu es trop faible... Parce que tu ne peux gagner ta liberté... Je suis... ton potentiel, en quelque sorte...
___-Voilà qui est étrange, réfléchit Kuro à voix haute. Je vais essayer d'en savoir plus sur cette... voix. En attendant, va te battre avec Brandon.
___Miku acquiesça sans dire un mot, trop préoccupée par cette voix dans son crâne. Voix qui s'était tue.
___-Est-ce que ça va ? demanda son nouveau partenaire.
___-Ou... oui, ça va.
___-Donc, vous êtes prêts pour un autre combat ? demanda l'autre homme en noir.
___-Oui, dirent-ils en chœur.
___Tu n'es pas prête...
___Miku décida d'ignorer cette voix.
___Les portes de l'arène s'ouvrirent, les laissant entrer.
___Tu es trop faible pour pouvoir protéger ceux que tu aimes...
___En face d'eux, leurs nouveaux adversaires apparurent : deux grands types à l'air menaçant et armés d'épées aussi impressionnantes que celle de Brandon. L'exact opposé de ceux qu'ils avaient vaincus plus tôt.
___Tu n'es pas assez forte, Miku...
___Brandon dégaina son épée et expira un grand coup.
___-Ils ont l'air coriaces, ceux-là.
___-Ouais...
___-On y va !
___Tu es trop faible pour pouvoir le protéger... Dans l'état actuel des choses... tu vas le perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Ven 13 Jan - 0:39

Chapitre XV
Faiblesse


___Tout comme le combat précédent, Miku commença à chanter pour envelopper son partenaire d'une légère aura blanche protectrice, tandis que ce dernier prenait les devants et attaquait l'adversaire de front. Mais cette fois-ci, l'ennemi qu'il attaqua para sans effort. Sentant le danger, Brandon recula d'un bond, esquivant de justesse le coup d'épée de son autre adversaire.
___Ils sont plus forts...
___Sentant qu'un changement de tactique s'imposait, Miku posa sa main au sol.
___-Invocation de fans !
___Dix cercles de lumière se formèrent, d'où sortirent peu de temps après ses hommes armés de poireaux.
___C'est inutile...
___Ses fans s'élancèrent vers les ennemis en hurlant de rage, passant à côté de Brandon sans y faire attention. Mais lorsqu'il arrivèrent à moins d'un mètre des types, ces derniers décrivirent un large mouvement avec leur arme, faisant disparaître les invocations dans l'instant.
___Les deux types découvrirent un sourire carnassier.
___-Bon sans, ils sont balèzes ! ragea Brandon.
___Miku ne répondit pas, occupée à chanter son hymne de guerre.
___-Warrior Song !
___De nouveau d'attaque, son partenaire s'élança vers les adversaires, lame levée, tandis qu'Hatsune se préparait déjà à la suite. Leurs ennemis se mirent en position de garde, prêts à accueillir Brandon. Mais celui-ci fit un grand bond pour passer par-dessus et abattit son épée, que les deux esquivèrent d'un pas rapide en arrière.
___Ils sont synchronisés, pas vous...
___Maintenant qu'ils lui tournaient le dos, Miku chargea sa voix de rage et hurla.
___-Paradise Song !
___Le rayon partit tout droit, et ses adversaires ne le virent qu'au dernier instant. Mais dotés d'excellents réflexes, ils parvinrent à esquiver d'un bond sur le côté. Cependant, Brandon avait poursuivi l'un deux et il le jeta au sol grâce à un puissant coup d'épaule. Le combat se poursuivit au sol, aucun des deux n'étant capable de se servir de son épée, ils se donnèrent des coups de poings, ceux reçus par Brandon étant amortis par l'aura de Miku.
___Voyant que l'autre adversaire arrivait à la rescousse de son allié, la Vocaloid éleva la voix, cette fois douce et claire.
___-Calm Voice !
___Sa voix porta jusqu'aux oreilles de Brandon, dont le souffle ralentit. Il vit que les renforts adverses arrivaient, et il se dégagea rapidement, laissant l'autre se relever.
___-Ça va ? demanda Miku à son partenaire.
___Abandonne les sentiments...
___-Ouais, grâce à toi, remercia-t-il en essuyant le sang qui coulait du coin de sa bouche. Bon, j'y retourne !
___Il s'élança à nouveau, ne craignant pas du tout ce que pourraient lui faire les deux types au sourire carnassier. Derrière lui, Miku commença à faire monter la rage en elle.
___-Paradise Song !
___Le rayon partit, mais le type qu'elle ciblait n'eut aucun mal à esquiver. Brandon sauta à sa poursuite, mais l'autre l'attendait de pied ferme, et il ne le vit qu'au dernier moment. Bien trop tard.
___Attention les yeux...
___-J'aban...
___Les cordes vocales de Miku s'arrêtèrent de vibrer lorsqu'elle vit la pointe de l'épée sortir du dos de son partenaire, couverte de sang.
___Il est trop tard pour abandonner...
___L'autre adversaire profita que son allié avait son épée dans le ventre de Brandon pour le trancher sur toute la longueur, faisant jaillir des flots de liquide écarlate sur le sol.
___Je t'avais prévenu...
___Miku s'écroula. Ses jambes se dérobèrent sous elle, qui tomba à genoux.
___Tu es trop faible... Et cela a coûté la vie de ton partenaire...
___Pourquoi ? Pourquoi les choses s'étaient-elles déroulées ainsi ? Pourquoi ?
___Ne t’apitoie pas sur ton sort...
___Cela ne pouvait pas être vrai...
___Laisse tes sentiments de côté...
___Miku se releva, les yeux embués de larmes. Ils avaient massacré son partenaire sans sourciller.
___Allons... Qu'est-ce que tu vas faire ?
___Elle essuya ses yeux d'un revers de manche et regarda ses adversaires bien en face.
___Tu veux te suicider ?
___Ils allaient le payer !
___Bon, je prends le relais...
___Miku fut soudain entourée d'un halo de lumière bleue qui grandissait à vue d’œil. Le halo répondait à son désir de venger son ami déjà mort. Très vite, une colonne de lumière s'abattit sur la jeune fille, aveuglant ses adversaires. Quand elle réapparut, ce n'était plus du tout la même personne.
___Si sa taille et son apparence générale restaient les mêmes, ses cheveux autrefois bleus étaient devenus d'un noir aux reflets bleutés, la mèche de droite ayant été sectionnée au niveau de sa taille. Son visage auparavant expressif était désormais devenu totalement impassible. Ses vêtements aussi avaient changés. Elle portait maintenant de longues bottes noires lui remontant jusqu'aux cuisses, un mini-short en cuir noir possédant large ceinture blanche et à laquelle était accrochée une chaîne constituées d'étoiles d'acier soudées par leurs branches, un haut de bikini noir, et un long manteau noir ouvert sur le devant et décoré d'une grande étoile blanche au dos. Cette nouvelle personne arborait deux longues cicatrices en travers de sa taille, mais bien loin de l'enlaidir, ces blessures ajoutaient une couche de mystères autour d'elle. Enfin, lorsqu'elle ouvrit ses yeux bleu foncé, une flamme bleue apparut devant son œil gauche.
___Eh ! Qu'est-ce que cela veut dire ?
___C'est quoi ça ? s'exclama l'un de ses adversaires.
___-Qui es-tu ? demanda l'autre.
___La jeune fille sortit un long katana à la lame noire de son dos et tendit son bras sur le côté, dans une position intimidante. Et c'est d'une voix également changée, calme et monotone, qu'elle s'exprima :
___-Je suis... Black Rock Shooter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Nouveau membre
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   Mer 30 Mai - 0:12

Chapitre XVI
Voix intérieure


___La fille qui n'était pas Miku regarda avec dédain le corps inerte de Brandon gisant sur le sol, baignant dans une flaque de son propre sang.
___-Il était faible...
___Ses adversaires ayant retrouvé leur sourire inquiétant, ils se jetèrent sur la jeune fille sans la moindre hésitation, avec la manifeste intention de la découper en tranches. Mais elle ne bougea pas, attendant patiemment que ses ennemis viennent à elle. Puis un coup d'épée fut donné, visant son cou.
___Au tout dernier instant, la jeune fille esquiva, avec une telle vitesse qu'elle laissa derrière elle une image rémanente. Le type, surpris, continua d'attaquer avec l'aide de son partenaire, alors que la combattante esquivait tout en gardant un visage impassible.
___Le manège continua ainsi durant une bonne minute, jusqu'à ce qu'elle bouge son katana. L'instant qui suivit, le temps sembla s'arrêter, alors que la jeune fille avait son bras levé, sa lame noire tâchée de sang. Après une seconde qui sembla durer une éternité, la plaie béante du type laissa s'échapper un flot de sang. Ce geyser écarlate colora le sol de l'arène d'une couleur rouge captivante.
___Puis la fille qui ressemblait à Miku avança calmement vers son second adversaire, ce dernier reculant de peur jusqu'au mur délimitant l'arène. Alors la fille tendit une main vers le type, l'invitant à abandonner. Mais il ne le comprit pas de cette manière et se mit en position de garde, tremblant comme une feuille.
___La fille soupira et ferma ses yeux, éteignant la flamme devant son œil gauche. Quand elle le rouvrit subitement, la flamme réapparut avec encore plus d'éclat qu'auparavant, et alors le garçon, pourtant à des mètres de distance, s'embrasa d'un coup, brûlant dans un véritable brasier de flammes bleues. Le type hurla de douleur, tentant vainement d'éteindre les flammes lui léchant la peau, la calcinant incroyablement vite. Petit à petit, les cris du garçon s'estompèrent, laissant place aux crépitements des flammes mortelles. Enfin, lorsque le corps fut entièrement consumé, ne laissant qu'un tas de cendres, le feu s'éteignit dans un silence oppressant.
___-Ils étaient faibles...
___Une colonne de lumière noire frappa la jeune fille, qui reprit peu à peu l'apparence de Miku. Quand la lumière disparut, la Vocaloid s'effondra en larmes, pleurant sur le corps inerte de Brandon.
___Quand elle se fut ressaisie, elle sortit de l'arène. Seule.

___-C'était tout bonnement incroyable ! s'exclama Kuro en la voyant. Incompréhensible ! Pendant cet instant, ton potentiel o...
___-Kuro... Je veux rentrer... S'il-vous-plaît...
___L'homme regarda Miku un instant et aperçut ses yeux rougis par les larmes. Il posa sa main sur sa tête, baissée à cause de la tristesse.
___-D'accord...
___Il la ramena dans sa chambre, où elle s'allongea sur son lit et se mit à pleurer à nouveau.
___Abandonne tes sentiments...
___Les larmes continuaient de couler.
___Abandonne tes sentiments...
___-Laisse-moi ! s'écria Miku.
___Il y eut un long silence pendant lequel la jeune fille pleura.
___-Pourquoi... pourquoi tu n'as pas fait cela avant ? Pourquoi tu n'es pas intervenue avant qu'il ne soit tué ?
___Nouveau silence.
___-Pourquoi ? cria Miku.
___Je ne pouvais pas...
___-Et pourquoi ?
___Je ne peux prendre le relais que lorsque tu m'acceptes de ta propre volonté, ou lorsque ta volonté est trop faible pour pouvoir me résister... À cet instant, lorsque tu voulais te venger, tu n'avais en fait plus la volonté de vivre... C'est à cet instant que j'ai pu me manifester...
___-Qui es-tu ?
___Je suis Black Rock Shooter...
___-Qu'est-ce que tu es ?
___Je suis toi... sans être vraiment toi...
___-Qu'est-ce que cela veut dire ?
___Je vois ce que tu vois... J'entends ce que tu entends... J'ai vécu ce que tu as vécu... Je sais ce que tu penses... Mais... On va dire que je suis ton potentiel...
___-Mon potentiel ?
___Kuro a dit que tu avais un potentiel caché... Il n'a jamais précisé de quelle manière ce potentiel allait se manifester... Je suis ce que tu seras lorsque tu maîtriseras ton potentiel... Ou plutôt... Tu pourras devenir ce que je suis lorsque tu m'auras acceptée... En attendant, je vais te guider...
___-Me guider à quoi ?
___À la puissance... À la liberté... Au pouvoir qui te permettra de tous les sauver... Ces gens que tu chéris...
___Court silence.
___-Je vais vraiment ressembler à cela ? Avec ces cicatrices, et tout ?
___Je ne suis qu'un reflet de ton potentiel... C'est ce potentiel qui choisit le chemin que tu vas emprunter... Quant à ces cicatrices... Elles sont le reflet des blessures de ton cœur... L'une est encore récente... La mort de ton ex-partenaire... Quant à l'autre...
___-Je sais, coupa Miku. Pas la peine d'en dire plus. Et donc, pour avoir cette formidable puissance, je dois t'accepter ?
___C'est cela... En m'acceptant, tu garderas le contrôle de toi-même tout en usant de ma puissance... Mais tu auras un changement de personnalité lorsque tu te transformeras... Mais pour l'instant, tu n'es pas prête à m'accepter entièrement... Tu es encore trop faible pour cela...
___-Alors comment je fais ?
___Ton collier...
___Miku passa la main à son cou et sentit une chaîne, froide au toucher, et sertie d'un pendentif en forme d'étoile.
___Appelle-moi par ce pendentif... Je te donnerais une partie de mes pouvoirs... Jusqu'à ce que tu sois prête à m'accepter entièrement...
___-Et...
___Voilà de la visite...
___Sitôt après cette remarque, la porte de sa chambre s'ouvrit sur Luka.
___-Te revoilà ! Maintenant, tu vas aller me calmer ces journalistes ! Et vite !
___-D'accord, accepta Miku après s'être essuyée les yeux et les joues de ses larmes.
___Elle passa devant son amie et descendit les marches de l'escalier quatre à quatre. Lorsqu'elle arriva devant la porte d'entrée, le brouhaha extérieur parvint jusqu'à ses oreilles. Quand elle ouvrit la porte, les journalistes surexcités eurent du mal à ne pas franchir le seuil de la maison. Les questions fusaient, toutes en même temps, incompréhensibles tellement elles étaient nombreuses.
___Quand le calme vint enfin, Hatsune eut le droit à la première question d'une série qui s'annonçait longue :
___-Que s'est-il passé à la banque exactement ?
___La question la plus banale, mais sans aucun doute celle à laquelle elle aurait le plus de mal à répondre... Comment dissimuler les événements ?
___Tu tiens vraiment à te cacher ?
___Son autre « soi » n'avait pas tort... Qu'avait-elle à y gagner ? N'est-ce pas elle-même qui tenait à changer son quotidien, avant que toute cette histoire ne débute ?
___Faisons un test...
___Maintenant ? s'étonna Miku par la pensée.
___Oui... Prends le pendentif en main... Et appelle-moi...
___Miku obéit et attrapa l'étoile à son cou. Elle ferma les yeux sous le regard surpris des journalistes et pensa de toutes ses forces à l'apparence sombre et mystérieuse qu'elle avait lors de ce combat. Une aura de lumière bleue l'entoura, la faisant disparaître. Quand elle réapparut, c'est Black Rock Shooter qui se tenaient face aux journalistes devenus muets.
___-Il s'est passé exactement ce que vous imaginez, répondit Miku d'un ton provocateur avant de bondir par-dessus cette foule de gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hatsune Miku : Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hatsune Miku : Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hatsune Miku ♪
» Petit Miku deviendra grand
» Défi 30 jours (ou plus) de jeu vidéo
» Eleanora M. Booth ~ Shinigami haken kyoukai desu !
» Vocaloid : Miku Hatsune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scarlet Dawn :: RP/RPG :: RP :: Histoire-
Sauter vers: